Guenat, François Célien (1937-2015)

Guenat, François Célien (1937-2015)Originaire du Noirmont. Né le 28 juillet 1937 à Bienne. Décédé le 14 septembre 2015 à Bâle. Fils de Célien Guenat, horloger, et de Berthe née Schick, régleuse. Epouse Marie-Thérèse Lièvre, secrétaire. Une fille. Catholique.
Scolarité à Bienne. Gymnase allemand à Bienne (1953) puis gymnase à Neuchâtel (1954-1957), maturité scientifique. Licence (1964) par certificats (botanique et zoologie) à l'Université de Neuchâtel. De 1962 à 1965, G. travaille comme assistant à l'Institut de botanique de l'Université de Neuchâtel. En parallèle, il enseigne au Gymnase, au Progymnase et à l'Ecole normale de Bienne. En mars 1965, il est nommé pour une année à l'Ecole cantonale de Porrentruy. A l'automne, il obtient son CAP d'enseignement de niveau lycée à l'Université de Berne et dès mars 1966, il est nommé définitivement professeur à Porrentruy en même temps qu'il se retrouve à la tête du jardin botanique et des collections scientifiques de l'école cantonale qui sous son impulsion vont devenir le Musée jurassien des sciences naturelles en 1983 (1966-1999). Secrétaire de la commission pour la protection de la nature de l'Association pour la Défense des Intérêts du Jura (ADIJ) et membre délégué auprès des autorités bernoises en matière des affaires de protection. G. participe à la fondation de la Société des sciences naturelles du pays de Porrentruy (SSNP) dont il est nommé président d'honneur. Membre de la Société jurassienne d'Emulation (SJE) dès 1967, membre du comité du Cercle d'études scientifiques. Membre du conseil d'administration de la Station ornithologique suisse de Sempach qu'il représente au sein du comité de « Nos Oiseaux ». Son étude approfondie de la vie du martin-pêcheur verra ses résultats publiés par Urs Glutz von Blotzheim dans son remarquable ouvrage sur les Oiseaux nicheurs d'Europe. Dès 1972, il se remet au vol à moteur et construit avec des amis un « Tipsy Nipper », petit avion qui lui sert entre autre à surveiller les zones de nidification du Faucon pèlerin, dangereusement menacé durant les années 70. Membre de plusieurs chorales. Pratique l'aviron, le vol à voile, le football et le tir au pistolet (société La Campagne à Porrentruy). A l'armée, G. est sous-officier d'aviation (1958).
Le 21 mai 2016, il obtient le Prix Jules Thurmann à titre posthume, dinstinction remise à sa femme et à ses enfants lors de l'assemblée générale de la Société jurassienne d'Emulation. Sa famille offre alors le montant accompagnant le prix au Jurassica Museum, qui le consacre à un fonds en l'honneur de G.

Publications (sélection):

- « Résultats de cinq années de baguage des oiseaux d'Ajoie et du Clos du Doubs », in Actes SJE, 1970, p. 381-392
- « Quelques aspects du déplacement local et régional des martins-pêcheurs (Alcedo atthis ispida L.) du Clos-du-Doubs », in Actes SJE , 1974, p. 471-494
- en collaboration avec Michel Juillard, « Complément à l'étude de la migration des oiseaux du Jura septentrional (Résultats enregistrés entre 1970-1975) », in Actes SJE, 1976, p. 249-277
- « Contrastes », in Panorama du Pays jurassien, Portrait du Jura, tome 1, SJE, Porrentruy, 1979, p.147-157
- Le Musée jurassien des sciences naturelles à Porrentruy (en collaboration), Office du patrimoine historique, 1989
- « Des surprises dans la restauration d'une collection », in Actes SJE, 1994, p. 33-58
- « Vous avez dit'herbier ? », in L'herbier du Docteur Butignot, Delémont, Ed. d'autre part, 1998
- grand nombre d'articles dans Les collections scientifiques du Musée jurassien des sciences naturelles à Porrentruy

Emma Chatelain, 6/08/2008
Dernière modification: 9/06/2016

Bibliographie

Joseph Chalverat, Damien Becker, «Hommage à François Guenat» in Actes SJE, 2015, p.11-12
www.jura.ch (18.9.2015)
www.rfj.ch (21.5.2016)
www.todesanzeigenportal.ch (non daté, consulté le 28.4.2016)

Informations transmises par François Guenat.