F | D

Baume-Schneider, Elisabeth (1963-)

De Diessbach bei Büren (BE) et des Breuleux. Née le 24 décembre 1963 à Saint-Imier. Mariée à Pierre-André Baume, deux enfants. Fille d'un fermier établi aux Bois, où il est conseiller communal du parti des paysans, artisans et bourgeois (PAB) et préposé aux œuvres sociales.


Assistante sociale, directrice de haute école, politicienne. Première conseillère fédérale du Canton du Jura.

Formation et carrière professionnelle

École de commerce à La Chaux-de-Fonds (maturité économique ou type E, 1983), puis études en sciences économiques et sociales à l'Université de Neuchâtel (certificat d'études préparatoires ès sciences économiques, politiques et sociales, 1985 ; licence, 1987). Assistante sociale à Peseux (NE). Assistante sociale et responsable du secteur social au Service social et médico-social des Franches-Montagnes (1989-2001). Assistante sociale aux Services sociaux régionaux de la République et Canton du Jura (2001-2002). Directrice de la Haute école de travail social et de la santé de Lausanne (EESP, ex-École Pahud) (2016-2020)1.

Carrière politique

Membre du Parti socialiste ouvrier2 dans les années 1980, puis du Parti socialiste du canton du Jura (PSJU, coprésidente 2001-2002). Députée au Parlement jurassien (1995-2002), qu'elle préside en 2000. Élue au Gouvernement jurassien en 2002 (entrée en fonction le 20.12.2002), elle dirige le Département de l'éducation, de la culture et des sports jusqu'au terme de ses trois mandats gouvernementaux, le 18 décembre 2015. Présidente du Gouvernement en 2006, 2008 et 2012.

Au 1er juin 2009, B. succède à Anne-Catherine Lyon à la présidence du Conseil de la recherche en éducation de la Conférence intercantonale de l'instruction publique de la Suisse romande et du Tessin (CIIP) pour la période 2009-2013. Elle est le premier membre du Gouvernement jurassien à accéder à ce poste. Élue vice-présidente de la conférence des directeurs cantonaux de l’instruction publique (CDIP) en mars 20153.

Au niveau national, B. est élue députée du Canton du Jura aux Conseil des États en 2019. Elle y siège du 2 décembre 2019 jusqu’au 9 décembre 20224.

Le 7 décembre 2022, elle est élue au Conseil fédéral. Elle est la première représentante du Canton du Jura à siéger au gouvernement suisse5. Elle y dirige le Département fédéral de justice et police (DFJP)6 en 2023 puis, dès le 1er janvier 2024, le Département fédéral de l'intérieur (DFI)7.

Affiliations et engagements

Présidente du Conseil suisse de la recherche en éducation. Présidence du Comité stratégique de la Haute École Pédagogique des cantons de Berne, du Jura et de Neuchâtel HEP-BEJUNE (dès été 2006). Vice-présidente du Conseil de l’Université de Neuchâtel8. Membre de la Commission de la Conférence TransJurassienne (CTJ) depuis 2009. En 2015, elle assume pendant quelques mois la présidence de JURASSICA9. Membre du Conseil de Fondation du Théâtre du Jura dès février 201610. Présidente de Nez Rouge-Jura dès le 7 juin 201611. Présidente du Comité gouvernemental de la Haute École spécialisée de Suisse occidentale HES-SO (2013-2015)1. Présidente du Centre national d’information sur le patrimoine culturel NIKE13. Présidente de la commission fédérale du cinéma, de l’Association Au P’tit Plus, de l’Association des amis de Plonk & Replonk. Vice-présidente de la Conférence suisse des institutions d’action sociale CSIAS. Membre de l’Association Transports et Environnement (ATE) et du Syndicat des services publics SSP14.

Notes

  1. www.hes-so.ch/actualites/(consulté le 14.12.2022)
  2. Et non de la Ligue marxiste révolutionnaire (LMR) comme affirmé jusqu'ici (informations transmises par le secrétariat général du DFJP le 25 mai 2023).
  3. www.rfj.ch (22.04.2015)
  4. www.parlament.ch (consulté le 07.12.2022)
  5. www.admin.ch (Consulté le 07.12.2022)
  6. www.admin.ch/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-92110.html (communiqué de presse du 08.12.2022)
  7. https://www.admin.ch/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-99438.html (communiqué de presse du 14.12.2023)
  8. www.unine.ch (consulté le 14.12.2022)
  9. www.rfj.ch (16.12.2015)
  10. www.rfj.ch (12.02.2016) ; www.theatre-du-jura.ch (consulté le 14.12.2022)
  11. www.rfj.ch (15.06.2016) ; www.nezrouge.ch (consulté le 14.12.2022)
  12. www.hes-so.ch/actualites/(consulté le 14.12.2022)
  13. www.nike-kulturerbe.ch (consulté le 14.12.2022)
  14. https://elisabeth-baume-schneider.ch (consulté le 14.12.2022)

Auteur·trice du texte original: Pierre-Yves Donzé et Philippe Hebeisen, 19/08/2005

Dernière modification: 15/12/2023

Fonds d’archives

République et canton du Jura, Service des archives et de la documentation

Bibliographie

www.admin.ch (consulté le 07.12.2022, 15.12.2023)

www.parlament.ch (consulté le 07.12.2022)

www.jura.ch (19.10.2006)

www.ciip.ch (communiqué de presse, 28.5.2009)

www.rfj.ch (28.5.2009, 22.4.2015, 16.12. 2015, 12.2. 2016, 15.6.2016)

www.elisabethbaume.ch (16.6.2009)

www.jura.ch/Carrousel/Deux-presidentes-en-2012.html (10.1.2012)

www.rts.ch (4.12.2015)

24 Heures, 4 décembre 2015

www.hes-so.ch (4.12.2015)

Iconographie

Elisabeth Baume-Schneider (Source : www.parlament.ch, 07.12.2022)

Liens Metagrid.ch

Suggestion de citation

Pierre-Yves Donzé et Philippe Hebeisen, «Baume-Schneider, Elisabeth (1963-)», Dictionnaire du Jura (DIJU), https://www.diju.ch/f/notices/detail/632-baume-schneider-elisabeth-1963, consulté le 03/03/2024.

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience sur notre site. En continuant à naviguer, vous acceptez notre utilisation des cookies.