Montavon, Jean-Claude (1944-2014)

Originaire de Montignez. Né le 1er mars 1944 à Porrentruy. Décédé le 14 octobre à Bâle. Fils d’un tailleur et d’une gérante de magasin à Montignez puis Boncourt. Père de trois filles.
Enfance à Montignez et à Boncourt. Maturité commerciale à l’Ecole cantonale de Porrentruy (1963), licence en sciences économiques à l’Université de Neuchâtel. Il travaille ensuite comme économiste au service du marketing de la SSIH (Société Suisse pour l'Industrie Horlogère) à Bienne, pour Omega.
Séparatiste, il adhère au Groupe Bélier dès 1964. Chef du groupe Bélier de Boncourt en 1965, puis du groupe d’Ajoie, il devient animateur principal du Groupe Bélier dès 1971, jusqu’à son départ début 1978. Sous sa férule, le Bélier fait parler de lui a de nombreuses reprises :
1971 : occupation de la préfecture de Delémont ; interruption de la finale des championnats du monde de hockey sur glace à Berne.
1972 : goudronnage des rails du tram à Berne ; murage des portes du Rathaus ; occupation de l’ambassade de Suisse à Paris.
1973 : occupation de l’ambassade de Belgique à Berne et de l’ambassade de Suisse à Bruxelles. Condamné à 20 jours de prison en 1976 pour cette action et celle de Paris (peine purgée en 1977).
1975 : 7-8 septembre, émeutes de Moutier (arrêté en novembre 1975, il passe 10 jours en prison. Condamné à deux mois de prison ferme pour participation à émeute en 1978. Après de nombreux recours, la Cour Suprême bernoise lui accorde le sursis en 1980.
M. est également membre du bureau exécutif et du comité directeur du Rassemblement jurassien (dès 1971), puis membre de la commission politique du Mouvement autonomiste jurassien (MAJ).
Membre du Parti chrétien-social indépendant (PCSI) du Jura, M. est élu et siège à l’Assemblée constituante jurassienne (1976), au sein de laquelle il est élu scrutateur en 1977. Depuis 1979, il est nommé secrétaire du Parlement jurassien (jusqu’à fin mars 2009) et vice-chancelier d’Etat (1980). En tant que tels, il a notamment mis en place l'ensemble de l'administration cantonale au moment de l'entrée en souveraineté. Suite au changement de la loi sur le Parlement, il est élu au poste de secrétaire pour la première fois en 2007. Secrétaire administratif et trésorier de la section jurassienne de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF, 1979-2009).
Membre du Conseil de fondation des Archives de l’ancien Evêché de Bâle. Membre de la Société jurassienne d’Emulation (SJE), président de la section de Delémont de 1982 à 2006. Membre du comité de l’Association A3 Jura (depuis 2004). Membre d’honneur et président du Cross et Athlétisme Delémont.

Emma Chatelain et Philippe Hebeisen, 3/07/2008
Dernière modification: 31/10/2014

Fonds d'archives

Archives cantonales jurassiennes (ArCJ, Porrentruy), dossiers biographiques.

Bibliographie

Charles-André Gunzinger et Denis Moine, L’Assemblée constituante jurassienne, Delémont, 1976, p. 43
Joseph Hanhart, Jura Total, [Moutier], [1978], pp. 66-68
Marcel Bréchet, Les années de braise. Histoire du Rassemblement jurassien de 1947 à 1975. La Question jurassienne de 1976 à 2003, Delémont, 2003 (éd. de 1996 revue et complétée), p. 240 ; 383 sq.
Le Quotidien jurassien, 19 mars 2007 ; 15-17 octobre 2014
www.aaeb.ch (14.11.2006)
www.francophonie.ch/pdf/PV%20final%20NE%202006.doc (7.2.2008)
http://w3.jura.ch/plt/francoph.htm (7.2.2008)
www.schizophrenie-a3jura.ch/pages/news/news_gen2004.html (7.2.2008)
http://apf.pcf.be/ROOT/apf/repertoire_assemblees/delemont_2003/jeanbourquin_allocution.html (25.6.2008)
http://apf.francophonie.org/spip.php?article1958 (31.10.2014)
www.rfj.ch (communiqué du 12.6.2008 ; 17.10.2014)
www.swissinfo.ch (15.10.2014)
www.arcinfo.ch (15.10.2014)
www.jura.ch (16.10.2014)
www.chronologie-jurassienne.ch (31.10.2014)