Hassel (Hassl), François Xavier (1753-1805)

Né à Porrentruy le 30 mai 1753 (baptisé le lendemain). Décédé à Pleujouse le 19 juin 1805 (inhumé à Charmoille). Fils de François Xavier « Hassl », musicien, et de Marie Marguerite née Charmillot. Frère aîné de Jean Jacques Bernard(1754-?).
Incorporé dans le diocèse de Bâle le 28 novembre 1775 (il venait du diocèse de Besançon [Porrentruy]), il est étudiant au séminaire de Porrentruy en 1776 et 1777. Après avoir reçu la tonsure et les ordres mineurs le 31 mai 1776, il est ordonné sous-diacre le 21 décembre 1776, diacre le 24 mai 1777, prêtre le 20 décembre 1777 (à Porrentruy, dans l'église du collège). Approuvé (juridiction) pour la première fois le 23 décembre 1777, pour une durée de six mois.
Le 10 février 1778, il est nommé vicaire amovible d'Anjoutey (F, Territoire de Belfort, canton Rougemont-le-Château), filiale d'Ettuefont-Haut. Cette nomination est prolongée de deux mois le 6 février 1781 et de trois mois le 29 mars 1781 ; le 13 juillet 1781, il est encore cité comme vicaire à Etueffont. Le 22 mai 1782, Jean Jacques Bernard Charmillot, curé de Charmoille depuis le 1er mai 1747, résigne cette cure en faveur de son neveu, François Xavier Hassel. Ce dernier est nommé curé par provision apostolique du 11 juin 1782.
Prêtre jureur, il échappe, en se cachant dans les environs de sa cure, à la vague d'arrestation de juillet 1794, contrairement à son frère Jean Jacques Bernard, interné avec d'autres prêtres jureurs au château de Porrentruy.
En 1800 (mai-décembre), il y a conflit à Charmoille entre le prêtre jureur H. et ses adeptes d'une part, le vicaire Joseph Antoine et la majorité des paroissiens d'autre part, concernant l'utilisation de l'église. Cité comme curé à Charmoille en août 1801 (resté à son poste à la Révolution), il signe son adhésion au Concordat à Fregiécourt (paroisse de Charmoille), le 22 septembre 1802. Le 6 août 1802, il reçoit de l'évêché de Strasbourg une commission de desserte provisoire à Charmoille. En janvier 1803, il est cité comme « desservant une chapelle à Fregiécourt ». C'est dans l'église de Delémont qu'il prête serment avec les autres prêtres le 27 avril 1803. En 1804, il réside à Pleujouse mais n'exerce plus aucune fonction ecclésiastique. Le curé de Charmoille est alors Laurent Meusy.

Jean-Pierre Renard, 2/02/2010

Bibliographie

Jean-Pierre Renard, Le clergé paroissial dans les arrondissements de Delémont et de Porrentruy avant et après la réorganisation de 1802-1804, Saignelégier, 2009, p. 354