Charbon, Hennemann (?-av. 1385)

Prévôt de St-Ursanne, de 1361 à 1381.
Mentionné comme chanoine et vice-prévôt de St-Ursanne en 1342. Il est élu prévôt grâce à l'influence de Jean-Ulrich d'Asuel (fils de l'ancien prévôt Ulrich-Thiébaud d'Asuel) alors avoué de St-Ursanne et dont il est un de ses fidèles. C. porte le titre de « Sénéchal d'Asuel ». A St-Ursanne, il sait faire preuve d'un grand dévouement pour restaurer, aussi bien du point de vue spirituel que temporel, une église longtemps laissée à la merci de prévôts soucieux surtout de leurs intérêts personnels. Il ne peut néanmoins s'opposer à la nouvelle charte édictée par l'évêque Jean de Vienne en 1369. Cette dernière renforce la position de l'évêque face au prévôt notamment en lui administrant le titre d'avoué de St-Ursanne (cette charge était auparavant aux mains des sires d'Asuel).

Emma Chatelain, 15/12/2005
Dernière modification: 2/11/2011

Bibliographie

Egbert-Frédéric de Mülinen, « Rauracia sacra ou dictionnaire historique du clergé catholique jurassien », in Actes SJE, 1863, pp. 229-230
Peter von L. Zaeslin, « St-Ursanne », in Hevetia Sacra, II/2, Berne, 1977, p. 448
Jean-Paul Prongué, La Prévôté de Saint-Ursanne du 13e au 15e siècle, Porrentruy, 1995, pp.68-69 / 85-87