Deutsch

Hélios SA

Hélios SAUsines de décolletage fondées par Alfred Charpilloz (1856-1924) en 1882 à Bévilard quand il y installe un atelier de pivotage.
Alfred C. est parmi les premiers à choisir la voie de la mécanisation et met ainsi au point différentes machines qui permettent l'interchangeabilité des pièces. Ses fils, Daniel (1892-1955) et Arnold (1902-1984) reprennent l'entreprise familiale dès 1919. En 1940, Arnold se retrouve seul à la tête de la fabrique jusqu'en 1982 date de la création de la Société anonyme. Il passe ensuite la main à son fils Alain (1946), toujours à la tête de l'entreprise en 2008. Son fils Vincent le rejoint au sein de l'entreprise en 2005.

L'usine occupe 200 ouvriers en 1900, 700 en 1942 et entre 250 et 280 depuis 2000.

Jusqu'au milieu des années 1970, l'entreprise ne se voue qu'à la production de pignons pour l'horlogerie. La crise horlogère de 1975 pousse l'entreprise à se diversifier principalement vers l'industrie automobile, mais aussi électronique, médicale et hydraulique (notamment au travers de l'entreprise ACIC SA).

Emma Chatelain, 15/10/2008
Dernière modification: 6/10/2009

Fonds d'archives

Mémoires d'Ici, dossier documentation « Hélios »

Iconographie

Collections Mémoires d'Ici (Publicité parue dans : Acte de la société jurassienne d'émulation, année 1942, vol. 46)

Lien: http://www.helios-ac.ch/home.wml.fr.html