Ecole d'ingénieurs de Saint-Imier (EISI) / Lycée technique de Saint-Imier (LTSI)

Chronologie :

1866 : fondation de l'Ecole d'horlogerie de Saint-Imier
1896 : ouverture d'une section de mécanique, l'école s'appelle désormais Ecole d'horlogerie et de mécanique de Saint-Imier
1901 : construction du nouveau bâtiment
1914 : ouverture de la première division technique supérieure à côté des formations pratiques
1935 : ouverture de la section d'électricité
1961 : devient le Technicum cantonal de Saint-Imier
1965 : ouverture de la section de micro-mécanique
1976 : devient l'Ecole d'ingénieurs de Saint-Imier, EISI (« Ecole Technique Supérieure de l'Etat de Berne, ETS, Ecoles de métiers affiliées »)
1978 : ouverture de la section d'électronique
1990 : ouverture de la section d'informatique
1997 : les Ecoles de métiers se séparent de l'EISI. Elles s'associent avec l'Ecole professionnelle de Saint-Imier pour former l'EMPSI (Ecole de métiers et professionnelle de St-Imier) et a désormais son propre directeur. L'EISI est elle intégrée à la HES-BE.
1998 : l'EMPSI est intégré au CPAI-JB
2001 : l'Ecole des métiers devient Lycée technique de Saint-Imier (LTSI)
19.6.2001 : accord entre le canton de Berne et celui du Jura qui fonde l'Ecole d'ingénieurs de l'Arc jurassien (EIAJ) avec des sites à Saint-Imier et à Porrentruy
1.1.2005 : l'EIAJ est intégrée au secteur ingénierie de la HE-ARC (sites à Saint-Imier et au Locle, antenne à Delémont)
1.2008 : décision de regrouper toutes les formations de la HE-ARC (arts appliqués, économie, ingénierie et santé) à Neuchâtel en 2011

Emma Chatelain, 31/03/2008
Dernière modification: 12/03/2012

Fonds d'archives

Mémoires d'Ici (Saint-Imier), dossiers documentation, « Saint-Imier, technicum », « Saint-Imier, EISI », « Savoye, Baptiste »

Bibliographie

Les écoles publiques professionnelles et secondaires supérieures du Jura bernois, édité par l'ADIJ, Delémont, vers 1935, pp. 13-17
Ecole d'horlogerie et de mécanique, Saint-Imier, 1866-1941, Saint-Imier, 1942
Les Ecoles suisses d'horlogerie, Zurich, 1946, pp. 177-209
Fred-E. Pfister, Centenaire de l'école d'horlogerie du technicum cantonal de Saint-Imier 1866-1966, St-Imier, 1966
Pierre-Alain Bassin (réd.), EISI, Ecole d'ingénieurs Saint-Imier, 125e anniversaire, Courtelary, 1991
125e rapport annuel, 1990-1991, Ecole d'ingénieurs Saint-Imier, Saint-Imier, 1991
Rapports annuels de l'EISI, 1984-2003

Iconographie

Collections Mémoires d'Ici, Fonds Ecole d'horlogerie de Saint-Imier.

Lien: http://www.he-arc.ch/hearc/fr/ingenierie/