Gressot, Jacques Joseph Ignace (1766-1839)

Né à Carspach (F, Haut-Rhin, arr. Altkirch) le 20 juillet 1766. Décédé à Porrentruy le 24 avril 1839. Fils de Jean Jacques (1732-1806), officier du régiment d'Eptingue, et de Marie-Claire-Josèphe Champion (1734-1805), de Vesoul.
Après avoir reçu la tonsure le 21 juin 1776, il est investi chapelain en l'église paroissiale de Montreux-Jeune (F, Haut-Rhin, arr. Altkirch) le 27 juin suivant. Etudiant au séminaire de Porrentruy en 1786, 1787 et 1788, il reçoit les ordres mineurs le 1er juin 1787 et est ordonné sous-diacre le 22 décembre suivant, diacre le 20 décembre 1788, prêtre le 19 septembre 1789 (à Porrentruy, dans l'église du collège ; dispense d'âge). Il est approuvé (juridiction) pour la première fois le 20 septembre 1789. Il devient professeur au collège de Porrentruy (cité comme tel en 1791) ; il est aussi confrère du Chapitre de Saint-Michel. Lorsqu'en mars 1793, la partie nord de l'Ancien Evêché de Bâle est rattachée à la France, les prêtres sont soumis au serment de liberté-égalité du 3 septembre 1792. Seize prêtres du département du Mont-Terrible prêtent ce serment, alors que deux cent un autres prêtres refusent et s'exilent pour ne pas subir la déportation en Guyane française, sort destiné aux réfractaires. G. fait partie des émigrés et sera, à ce titre, condamné à mort. L'année suivante, il revient à Porrentruy et prête le serment constitutionnel. Il renonce finalement à la prêtrise (frimaire II) et devient professeur à l'Ecole centrale du Mont-Terrible à Porrentruy (directeur en octobre 1801) et y reste en fonction jusqu'en 1838. Il tient en particulier la classe de grammaire générale. Il est un pédagogue reconnu et apprécié de ses élèves et dispose d'un vaste savoir encyclopédique. Il rédige durant les fêtes révolutionnaires de Porrentruy de nombreux chants et discours.

Alain Cortat, 10/07/2005
Dernière modification: 20/01/2010

Bibliographie

Alain Cortat (éd.), Histoire de ma vie Au c'ur de l'industrialisation alsacienne et jurassienne. François Xavier Gressot : artisan, contremaître et négociant (1783-1868), Neuchâtel, 2002, p. 47
Jean-Pierre Renard, Le clergé paroissial dans les arrondissements de Delémont et de Porrentruy avant et après la réorganisation de 1802-1804, Saignelégier, 2009, p. 333