Gressot, Jean Jacques (1732-1806)

Né à Méroux le 24.04.1732, décédé à Delémont le 21.03.1806. Fils de François Gressot et de Marie Françoise d'Algener. Il épouse Marie-Claire-Josèphe Champion (24.03.1734-18.06.1805).
Il entre en 1748 en qualité de cadet au régiment d'Erlach. Il est ensuite enseigne surnuméraire au Régiment bernois de Jenner (29.08.1750) ; enseigne titulaire du même corps (25.05.1751) ; aide major au régiment suisse d'Eptingue (1er mars 1758) et capitaine lieutenant au même corps le 6 mai 1759. Premier lieutenant (20 octobre 1763), puis capitaine commandant. Admis à la retraite avec 600 louis de pension en 1767. Il participa à la Guerre de Sept Ans et notamment aux campagnes d'Allemagne. Il prend sa retraite en 1767 à la suite d'ennuis de santé, après avoir servi pendant vingt ans. Originaire de Méroux, en France, il acquiert la bourgeoisie de Loewenbourg dans l'Evêché de Bâle, puis celles, plus conformes à son rang et à son statut, d'Alle et de Delémont, afin d'obtenir le grade d'officier dans le régiment suisse d'Eptingue. Il est nommé, par le prince-évêque de Bâle, major et commandant des milices de la ville et vallée de Delémont. Il adhère à la Révolution française et aux idées nouvelles. Il est, durant la période française, receveur des contributions foncières, commissaire du canton de Vicques, puis commissaire du canton de Delémont (dès le 10 mai 1799). Il est aussi adjoint du maire de Delémont, Joseph Alexis Bennot (18.2.1800-1804).
Sous l'Ancien Régime, le commandant Jean-Jacques Gressot faisait partie des notables de Delémont et il sut, avec ses amis, notamment Sigismond Moreau, s'adapter aux changements de régimes. Il fréquentait et recevait chez lui la famille de Sigismond Moreau et celle de Grandvillers, qui constituaient la notabilité de Delémont.

Alain Cortat, 10/07/2005
Dernière modification: 28/07/2010

Bibliographie

Bulletin de la Société belfortaine d'Emulation 1925/1926, no 41, pp. 143-151 (contient plusieurs erreurs factuelles).
Damien Bregnard, Le parcours du combattant. Le régiment de l'Evêché de Bâle au service de France lors de la campagne de Corse (1768-1770), Neuchâtel, 1997.
Alain Cortat (éd.), Histoire de ma vie Au coeur de l'industrialisation alsacienne et jurassienne. François Xavier Gressot : artisan, contremaître et négociant (1783-1868), Neuchâtel, 2002.