Carraz, Jean-Baptiste (1815-1891)

Originaire de Porrentruy, frère du Dr Louis Carraz et de Sébastien Carraz.
Négociant à Porrentruy, ébéniste et fabricant de meubles. Il expose ses oeuvres d'ébéniste dans de nombreuses expositions, parmi lesquelles l'Exposition universelle de Paris. Actionnaire du Réveil du Jura, il est aussi membre du bureau et vice-président du comité de surveillance de la société des actionnaires du Réveil du Jura, puis gérant de l'imprimerie de La Gazette Jurassienne de 1863 à 1864.
Membre actif de la (haute) bourgeoisie de Porrentruy dont il défend les privilèges au milieu du 19e siècle, il est notamment président de la commune bourgeoise (1864-1890), maire de Porrentruy et membre du conseil d'administration de l'Hôpital bourgeois de la ville (dès 1860, président 1864-1870). Il siège aux côtés de Joseph Trouillat dans les différents Conseils communaux au cours des années 1850. Député au Grand Conseil bernois (1878-1886). A la mort de Trouillat, il devient le tuteur des enfants de ce dernier et son exécuteur testamentaire.
Membre de la SJE (1853) et membre correspondant de l'Académie nationale des arts et du commerce (France).

Pierre-Yves Donzé et Philippe Hebeisen, 25/03/2005
Dernière modification: 31/03/2009

Bibliographie

P.-Y. Donzé, L'hôpital bourgeois de Porrentruy (1760-1870), Porrentruy, 2000, p. 180
D. Prongué, Joseph Trouillat, un itinéraire entre politique et histoire, 1815-1863, Fribourg, 1998, p. 556
D. Prongué, Fichier des actionnaires de La Société du Réveil du Jura, Porrentruy ; Fribourg, 1991, p. 9
P.-A. Diacon (e. a.), "La Députation jurassienne 1831-1921", in ASJE, 79, 1976, pp. 173, 185