Gerber, Daniel (1930-)

Gerber, Daniel (1930-)Originaire des Genevez et Langnau. Né le 11 janvier 1930 aux Genevez. Fils d'Abraham, agriculteur et éleveur de moutons aux Joux-Les Genevez, et de Gertrude née Minder, ménagère. Epouse Palmyre née von Allmen, ménagère (1955). Cinq enfants. Membre de l'Eglise mennonite.
Etude à l'Ecole d'agriculture à Courtemelon (1949-1951). De 1971 à 1972, G. fait encore un cours pour chefs d'exploitation agricole. En 1964, il reprend à son compte la ferme paternelle avant de la remettre à son fils en 1983. De 1983 à 1990, G. travaille comme conseiller en comptabilité agricole pour le service de vulgarisation agricole de Courtemelon. Il prend sa retraite ne 1995. G. est membre d'honneur de la Fédération romande de menu bétail, membre du comité de la Fédération ovine suisse et le premier président de la Fédération jurassienne de menu bétail.
Dans les années 1970, G. adhère au Parti chrétien-social indépendant. Durant quelques années, il préside la Fédération des Franches-Montagnes du PCSI et est membre du Comité jurassien du PCSI. De 1978 à 1984, G. est membre du Conseil communal des Genevez. De janvier 1979 à décembre 1990, il siège au Parlement jurassien. Durant trois ans, il y préside le Groupe parlementaire PCSI et est membre du Bureau du Parlement. Pendant six ans, il préside la commission Justice et Pétitions. Il fait en outre partie des commissions de la loi sur les baux à loyer et à ferme, de la protection des données et du partage des biens. Il est l'auteur de deux motions, l'une pour un contrôle des finances indépendant et responsable devant le Parlement (18.5.1989), l'autre pour une initiative cantonale jurassienne auprès de la Confédération demandant l'abolition de la taxe militaire pour les handicapés (15.12.1989).
Engagé dans les rangs séparatistes, G. est membre du Rassemblement jurassien (RJ) puis du Mouvement autonomiste jurassien (MAJ). A l'époque des plébiscites, il prend position dans la presse.
De 1979 à 1983, G. est le premier président du conseil d'administration du Syndicat intercommunal G-L-M (Les Genevez-Lajoux-Montfaucon) dont le rôle est la reconstruction des fermes précédemment destinées à une place d'arme et rachetées à la Confédération.
Membre du Comité et plus tard, président du conseil de la fondation du Centre orthopédique de « Plein Soleil » à Delémont, président, durant quelques années, du comité de direction de la coopérative « Clos Henri » au Prédame (pour la réinsertion de personnes dépendantes de l'alcool ou de drogues), membre du conseil de la Fondation des « Castors » (1989-2001), président de la commission de gestion du Foyer des Fontenattes à Boncourt (1989-2001), président du comité du Musée rural jurassien aux Genevez (1997-2003).
Aussi engagé au niveau de l'Eglise, G. est caissier de la chapelle des Mottes pendant vingt-huit ans et membre de la commission des finances pour le projet « Les Mottes ».

Emma Chatelain, 27/06/2006
Dernière modification: 8/09/2006

Bibliographie

Informations transmises à l'auteur par Daniel Gerber.