Gobat, Georges (1866-1931)

Né à Crémines le 8 août 1866. Décédé le 1er avril 1931 à Crémines. Neveu d'Albert Gobat.
Ecole primaire à Crémines, progymnase et gymnase à Porrentruy, études de droit à l'université de Berne. G. obtient son diplôme d'avocat en 1891.
D'abord président du tribunal de La Neuveville (1892-1894), il est ensuite avocat à Moutier avant de succéder à Alfred Meyer à la présidence du tribunal de Courtelary (1895). Il n'occupe cependant ce poste que peu de temps puisqu'il est appelé, en 1900, au poste de procureur du Jura. En 1909, G. part pour Berne en qualité de juge d'appel de la première Chambre pénale. Dès 1916, il siège à la Chambre criminelle qu'il ne quitte qu'en 1929, au moment de sa retraite. En qualité de juge de langue français, c'est lui qui préside les assises jurassiennes durant cette période. Il est aussi membre du Tribunal de commerce, de la Chambre des avocats, de la Commission des prisons et de la sous-commission pour le patronage des détenus libérés.
Membre de la Société jurassienne d'Emulation (SJE).

Emma Chatelain, 26/04/2006
Dernière modification: 21/05/2012

Bibliographie

ASJE, 35, 1930, pp. 284-286
Le Jura bernois
, 7 avril 1931
Le Petit Jurassien, 4 avril 1931