F | D

Weibel, Henri (1899-1978)

Originaire de Grossafoltern (BE). Né à St-Imier le 25 juillet 1899. Décédé dans la même commune en avril 1978. Epouse Marie-Annette Maître (1930). Brevet d'instituteur à l'Ecole normale de Porrentruy (1919). Travaille quelques années dans la petite fabrique de cadrans familiales avant d'être nommé instituteur en 1929. Adhésion au PS (1930). Conseiller municipal (1933-1936 et 1939-1958) : il s'occupe du Dicastère des oeuvres sociales. Dès les années 1930, il collabore régulièrement à La Sentinelle ; membre du comité directeur du journal (1951-1964). Président de la Fédération socialiste du district de Courtelary (1942-1947 et 1951-1953 ?), il figure parmi les dirigeants du PSJ de 1942 à 1962, années durant lesquelles il représente ce dernier au PSB. Elu au Grand Conseil bernois en 1942, il le quitte en 1950 mais y revient en 1954 pour deux législatures. Membre du Comité de Moutier (1947-1951), il signe le Manifeste antiséparatiste de 1952 puis adhère à l'Union des Patriotes jurassien.


Auteur·trice du texte original: Emma Chatelain, 23/09/2005

Dernière modification: 06/10/2009

Fonds d’archives

Mémoires d'Ici (Saint-Imier), Fonds Le Jura bernois 1874-1998.

Bibliographie

François Kohler, Le Parti socialiste et la question jurassienne (1947-1974), Genève, 1979, p.285 Le Jura bernois, 6 avril 1978

Iconographie

Photographie de M. Devaux (Saint-Imier). Henri Weibel (1899-1978), Louisa Weibel-Bourquin (1872-1960), Roger Weibel (1903-1961). Collections Mémoires d'Ici.

Suggestion de citation

Emma Chatelain, «Weibel, Henri (1899-1978)», Dictionnaire du Jura (DIJU), https://www.diju.ch/f/notices/detail/1138-weibel-henri-1899-1978, consulté le 25/07/2024.

Catégorie

Biographie
Biographie

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience sur notre site. En continuant à naviguer, vous acceptez notre utilisation des cookies.