Erba, Antonio (1914-1986)

Originaire de Locarno (TI). Né le 19 juillet 1914 à Locarno. Décédé le 8 avril 1986 à Saignelégier. Marié (Moutier, 1940), père de quatre enfants, dont Sylvano et Rémy. Catholique.
Classes primaires et secondaires à Locarno, suivies d'un apprentissage de mécanicien de précision. A Zofingue, il travaille dans l'imprimerie Ringier SA. Dès 1938, il est engagé par la Fabrique André Bechler SA, au sein de laquelle il gravit tous les échelons, de simple mécanicien jusqu'à une position de cadre (chef du département de tournage, puis responsable du service après-vente).
Gymnaste depuis son plus jeune âge (Champion tessinois des pupilles en 1928), talentueux, il émigre en 1932 à Zofingue, où il est appelé en raison de son talent gymnique, puis à Berne et Monthey. Sa progression au sein de l'équipe de la capitale est telle qu'il est sélectionné pour représenter la Suisse en gymnastique artistique aux Jeux olympiques d'Helsinki, qui doivent avoir lieu en 1940 mais sont annulés à cause de la Seconde Guerre mondiale.
En automne 1937, le club bernois d'E. est de passage à Moutier où la société de gymnastique fête ses 75 ans. E., alors sportif d'élite et champion de gymnastique artistique reconnu, fait également forte impression de part sa personnalité. On l'invite alors à rester et à s'installer dans la Prévôté. En 1938, il s'établit à Moutier et débute comme mécanicien à la Fabrique André Bechler SA tout en faisant encore un temps les beaux jours de la Société de gym avant de s'adonner à son autre passion.
Artiste-peintre autodidacte depuis les années 1940. Membre fondateur de la Société des peintres et sculpteurs jurassiens (SPSJ) en 1954 (président 1957-1967), il participe à toutes les expositions de la SPSJ. Expositions personnelles à Moutier, Zofingue et Monthey, expositions collectives à Bâle et Vira (TI). Voyages d’études à Paris, en Italie et aux Pays-Bas. Membre du Club jurassien des arts (expositions en 1966 et 1977).
Ardent militant séparatiste. Secrétaire de la Commission de l’école primaire de la ville de Moutier pendant de nombreuses années entre 1950 et 1960. Conseiller municipal (exécutif) de Moutier de 1966 à 1970. Maire de Grandval de 1972 à 1976, commune dans laquelle il s'était établi. Député du Parti libéral jurassien (PLJ) au Grand Conseil bernois de 1976 à 1982, il y succède à Rémy Marchand. Seul député autonomiste à siéger au législatif cantonal en 1976-1977 face aux 186 autres députés bernois.
Fondateur (1968) et président de l'association Pro Ticino de Moutier.
En 2007, un chemin Antonio-Erba est inauguré en son honneur par la commune de Vellerat, dont il a toujours soutenu le combat.

Sylvano Erba et Philippe Hebeisen, 7/11/2013

Bibliographie

La Suisse, 9 avril 1986
Le Démocrate, 9 avril 1986
Le Pays, 9 avril 1986
Le Quotidien Jurassien, 5 avril 2001 ; 8 et 13 août 2007
L’Impartial, 10 avril 1986 ; 12 avril 2001 ; 7 août 2007
La Regione, 9 août 2007 
Le Jura libre, 17 avril 1986 ; 23 août 2007
www.chronologie-jurassienne.ch (6.11.2013)
www.bijube.ch (6.11.2013)
Josy Ribeaud et Max Robert, Antonio Erba, Moutier : Ed. du Club jurassien des Arts, 1966
Max Robert, Antonio Erba, Moutier : Ed. du Club jurassien des arts, 1977
Jean-Pierre Beuret et al., Antonio Erba, Moutier : Ed. du Club jurassien des arts, 1987