Deutsch

Club jurassien des arts

Branche jurassienne du Club des Arts de Genève, le Club jurassien des arts est fondé en 1953 par Max Robert et le journaliste Claude Richoz.
La première exposition est mise sur pied en décembre 1955, à l'école secondaire de Moutier. Elle réunit des oeuvres de Georges Froidevaux, Carlo Baratelli, Roger Voser et André Ramseyer. Si le Club défend prioritairement les artistes régionaux, il accueille aussi des créateurs venus d'ailleurs, comme ce fut le cas par exemple en 1958, avec l'exposition Paul Klee. Avant-gardiste, Max Robert n'hésite pas à prendre des risques en exposant des artistes contemporains parfois controversés.
Grâce à la tradition selon laquelle chaque artiste exposant donnait une oeuvre au Club, ce dernier pu réunir une importante collection d'oeuvres d'artistes contemporains, jurassiens, ou d'autres régions de Suisse et d'ailleurs. Jusqu'en 1968, les expositions ont pour cadre les locaux de l'école secondaire, mais il devenait nécessaire de trouver un endroit pour la collection toujours plus importante du Club. Une maison appartenant aux Verreries Industrielles les accueille quelques années, puis une galerie est créée successivement à la rue Centrale 53 (Maison Zahno), à la rue de l'Hôtel-de-Ville (maison Neuhaus) et finalement à la rue Centrale 4 (villa Bechler). Inauguré officiellement en 1980 par l'exposition Bram Van Velde, la collection a donc dû déménager à trois reprises avant de prendre ses quartiers à la villa Bechler, dans un tout nouveau musée construit grâce à la création d'une Fondation en 1989.
Depuis 1996, les expositions sont réalisées par des professionnelles, et le Club ne s'occupe plus directement de la programmation. Son rôle est désormais le soutien et l'animation dans le cadre du Musée.

Emma Chatelain, 6/10/2009
Dernière modification: 28/06/2010

Fonds d'archives

Mémoires d'Ici (Saint-Imier), dossier « Max Robert »

Bibliographie

www.musee-moutier.ch/navig/clubdesarts.html (1.10.2009)