F | D

Viatte, Germain (1864-1927)

Né le 29 mai 1864 à Saignelégier. Décédé le 29 juin 1927. Frère du député et notaire Louis Viatte. Père d'Auguste Viatte et de Gérard Viatte. Etudes à l'Ecole cantonale de Porrentruy, puis au Collège Saint-Michel de Fribourg et dans les Facultés de médecine de Berne, Würzburg et Bâle, où il obtient son diplôme. Thèse soutenue en 1891 en chirurgie et obstétrique. Il s'établit à Porrentruy en 1893 et épouse Marie Joos, d'une famille alsacienne de Bâle. Chirurgien à l'Hôpital de Porrentruy, il s'engage en faveur des cours de samaritains, relance la section locale de la Croix-Rouge et participe à la mise sur pied de Pro Juventute. Il s'engage par ailleurs dans le catholicisme social, en s'impliquant dans l'Union ouvrière catholique et en soutenant le rachat de l'imprimerie Xavier Turberg pour l'impression du journal L'Ouvrier. Ses liens familiaux l'amènent à sièger dans les conseils d'administration des entreprises Joos & Cie, et Carl Geissler AG. Président de la Société jurassienne d'Emulation (1926-1927).


Auteur·trice du texte original: Pierre-Yves Donzé, 11/09/2005

Dernière modification: 02/11/2011

Fonds d’archives

Archives cantonales jurassiennes, Fonds Auguste Viatte (118J)

Bibliographie

Bernard Prongué, Le mouvement chrétien-social dans le Jura bernois, Porrentruy, 1968. Roger Monnat, "Germain Viatte, un médecin dans la cité", in Jurassica, 2002. ASJE, 1927, 32, pp. 323-326.

Suggestion de citation

Pierre-Yves Donzé, «Viatte, Germain (1864-1927)», Dictionnaire du Jura (DIJU), https://www.diju.ch/f/notices/detail/801-viatte-germain-1864-1927, consulté le 19/05/2024.

Catégorie

Biographie
Biographie

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience sur notre site. En continuant à naviguer, vous acceptez notre utilisation des cookies.