Steulet (Steullet, Stoellet), François Joseph (1750-1831), en religion Charles

Né à Vicques le 7 octobre 1750. Décédé à Pleigne le 28 septembre 1831 (inhumé le 30). Fils de François « Stöllet », agriculteur, et de Barbe née Friche.
Profès chez les prémontrés de Bellelay le 24 septembre 1775, sous le nom de Charles, il est ordonné sous-diacre le 21 décembre 1776, diacre le 20 décembre 1777, prêtre le 19 décembre 1778 (à Porrentruy, dans l'église du collège). Il soutient ses thèses de théologie (Dissertatio de infallibilitate et notis verae Ecclesiae) à Bellelay en novembre 1780. Il est approuvé (juridiction) pour la première fois le 28 octobre 1783 (post examen vix non egregium). Professeur au collège de Bellelay en 1784, cité comme cellérier du monastère au moment de l'expulsion des religieux en 1797, il est retenu comme otage avec sept autres confrères. Le 5 février 1798, il se réfugie à l'abbaye des prémontrés d'Ursberg (D, en Bavière). Il est cité comme séjournant dans sa paroisse natale en octobre 1801 et en septembre 1802 ; il aide le curé dans le ministère de la confession, mais n'est pas doué pour prêcher. Approuvé (juridiction) le 14 mars 1809, il réside alors à Dornachbrugg (Dornach SO). Nommé curé de Pleigne le 17 novembre 1815, il occupe cette fonction jusqu'à sa mort.

Jean-Pierre Renard, 25/05/2010

Bibliographie

Jean-Pierre Renard, Le clergé paroissial dans les arrondissements de Delémont et de Porrentruy avant et après la réorganisation de 1802-1804, Saignelégier, 2009, p. 519
Enquête ecclésiastique de l'An XII (1804)