Cramatte, Jean François (1765-1848), en religion Imier

Né à Montignez le 1er novembre 1765. Décédé à Montignez le 27 septembre 1848. Fils de Jean François (ancien militaire) et d'Ursule née Terrier. Oncle de Mgr Jean-Pierre Bélet (1807-1897).
Entré à Bellelay le 10 septembre 1784, il y fait profession le 23 juillet 1786 sous le nom de frère Imier. Il est ordonné sous-diacre le 22 décembre 1787, diacre le 20 septembre 1788, prêtre le 18 septembre 1790 (à Porrentruy, dans la chapelle du château). Il est approuvé pour la première fois le 24 septembre 1791 et devient professeur au collège de Bellelay (jusqu'à sa suppression en 1796). En 1798, il est au prieuré prémontré de la Porte du ciel (Himmelspforte, Grenzach-Wyhlen D, Bade-Wurtemberg). D'abord professeur dans un pensionnat de Nyon, il est ensuite précepteur chez le baron de Späth à Untermarchtal (D, Bade-Wurtemberg), puis chapelain jusqu'en 1812. Appelé comme cinquième régent du Collège de Porrentruy en mars 1813, il est nommé curé de Montignez le 1er avril 1814 (il succède à Joseph Richard, décédé le 2 février) ; il reste à Montignez jusqu'en 1817. De 1817 à 1833, il est directeur de l'Ecole centrale de Porrentruy (où il succède à un ex-prémontré, Paul L'Hoste) et professeur de théologie au séminaire de 1832 à 1836. Retiré dès 1836, à Porrentruy, puis à Montignez.

Jean-Pierre Renard et Philippe Hebeisen, 17/08/2005
Dernière modification: 24/11/2009

Bibliographie

Egbert-Frédéric de Mülinen, « Rauracia sacra ou dictionnaire historique du clergé catholique jurassien », in Actes SJE, 1863, p. 237
D. Prongué, Joseph Trouillat, un itinéraire entre politique et histoire, 1815-1863, Fribourg, 1998, p. 556
Jean-Pierre Renard, Le clergé paroissial dans les arrondissements de Delémont et de Porrentruy avant et après la réorganisation de 1802-1804, Saignelégier, 2009, p. 250