Scheffer, Edouard (1859-1929)

Fondateur de l'entreprise Condor à Courfaivre.
Né en Franche-Comté le 29 mai 1859, décédé à Courfaivre le 28 janvier 1929. Fils de Philippe Scheffer, artisan horloger, et de Elise Catherine Bolland.
Edouard se forme dans l'atelier familial d'horlogerie à Dasle. A l'âge de 23 ans, il crée son propre atelier à Bondeval en Franche-Comté et développe des machines et des fournitures d'horlogerie. Il installe ensuite son atelier sur la Doue, dans un ancien moulin afin de bénéficier d'une roue hydraulique.
Les nouveaux tarifs douaniers suisses incitent Edouard Scheffer à s'installer en Suisse où se trouve sa principale clientèle. Il passe alors un contrat avec Victor Donzelot, un Français établi à Porrentruy et qui y exploite un commerce d'horlogerie. Donzelot loue à Edouard Scheffer une usine avec une roue hydraulique qu'il a construite à Courfaivre au bord de la Sorne. Edouard Scheffer, par une convention passée le 30 juin 1891, réserve à Donzelot l'exclusivité pour la Suisse de sa fabrication de fournitures d'horlogerie. Une exception est faite pour les centres horlogers de Genève, La Chaux-de-Fonds et Le Locle où Edouard Scheffer a une clientèle.
Edouard Scheffer est rejoint par son frère Jules, qui a travaillé dans une fabrique de vélocipèdes dans le Doubs. Celui-ci insiste auprès de son frère pour se lancer dans cette fabrication, dont les importations en Suisse sont majorées par de nouvelles taxes douanières. Dans le courant de l'année 1893, ils se mettent à fabriquer leurs premières bicyclettes et Victor Donzelot s'engage financièrement dans l'affaire en devenant commanditaire. En 1896, l'affaire est transformée en SA au capital de 150'000 fr., plusieurs personnalités de la région s'engagent financièrement, notamment le banquier Arthur Gouvernon, et le notaire Gaston Daucourt.
L'entreprise est alors scindée en deux, la SA s'occupe de la fabrication de vélos et deviendra la fabrique de cycles et de motocycles Condor et la société personnelle d'Edouard Scheffer continue la fabrication de fournitures d'horlogerie. Edouard Scheffer se retire ensuite de la direction de Condor, tout en restant actionnaire et il s'occupe de son atelier qui est en activité jusqu'à la fin des années vingt.

Alain Cortat, 10/07/2005
Dernière modification: 16/05/2008

Bibliographie

Alain Cortat, Condor. Cycles, motocycles et construction mécanique, 1890-1980. Innovation, diversification et profits, Delémont, 1998
Le Démocrate, 29 janvier 1929 ; 2 février 1929