Mercier, Jean-Pierre (1930-)

Mercier, Jean-Pierre (1930-)Originaire d'Eschert (BE), né le 25 janvier 1930 à Moutier. Fils d'Henri Mercier, horloger, et de Laure Mercier née Gut, horlogère. Epouse Hélène née Gauche, commerçante. Deux enfants. Protestant.
M. effectue un certificat fédéral de capacité d'horloger-rhabilleur puis deux semestres d'études au Technicum cantonal à Bienne et à La Chaux-de-Fonds. Il travaille ensuite comme réviseur technique chez Movado à La Chaux-de-Fonds. Après avoir enseigné à l'Ecole professionnelle à Moutier et Bienne et au Technicum cantonal à Bienne, M. se reconvertit dans la vente d'armes et de munitions.
M. adhère au Parti radical en 1962. Secrétaire de section à Moutier, nommé suppléant à l'Etat civil et juge au tribunal. Il siège au Grand Conseil bernois de 1980 à 1982, en succession de Geneviève Aubry. Il y fait partie de la commission sur le notariat et est l'auteur, notamment, d'une motion pour un bureau d'expertise aux véhicules dans le Jura bernois, et d'une interpellation concernant les indications sur l'autoroute pour l'Hôpital de l'Ile.
Antiséparatiste, M. est secrétaire-caissier de Force démocratique (FD). Président de la Commission d'école.
Secrétaire de la Prévôtarum SA (armurerie). Membre du Club alpin suisse (CAS) et des sociétés de tir Campagne Moutier, et Petit Calibre Moutier-ville.
A l'armée, M. est appointé.

Emma Chatelain, 7/12/2006

Bibliographie

Informations transmises à l'auteur par Jean-Pierre Mercier.