Deutsch

Association des Jurassiens bernois de l'extérieur

L'Association des Jurassiens bernois de l'extérieur (AJBE ou AJUBE), mouvement antiséparatiste, est fondée en septembre 1964. Elle a pour but de répondre à l'Association des Jurassiens de l'extérieur fondée en 1962. René-Albert Houriet et Eric Rufener en sont les membres fondateurs. La première assemblée des délégués a lieu à Lausanne le 24 octobre 1964. Elle y adopte ses statuts, sous la présidence de René-Albert Houriet, et une résolution qui tient à souligner que les Jurassiens ne sont, en majorité, pas séparatistes.
En outre, cette résolution, qui se veut un appel au peuple suisse, tient à mettre en garde la Confédération contre le danger que représente le séparatisme :
« C'est l'existence même de notre Confédération, née de l'Histoire, façonnée par l'Histoire, que le séparatisme met en cause. L'apparition de la notion d'ethnie française, d'un véritable racisme fondé sur l'appartenance linguistique, devrait apparaître au peuple suisse tout entier comme suffisamment dangereuse, pour que sa réaction se manifeste avec force ».

L'AJBE publie un journal intitulé Notre Jura bernois, imprimé à Bex et qui devient ensuite Jalons.
L'AJBE est évidemment en lien étroit avec l'Union des Patriotes jurassiens (UPJ). Son deuxième congrès annuel a ainsi lieu en même temps que celui de l'UPJ, le 21 novembre 1965 à St-Imier.
Dès le milieu des années 1980, Jean-Philippe Houriet reprend la présidence du mouvement.

Emma Chatelain, 7/06/2010
Traduction: Kiki Lutz, 28/11/2006

Fonds d'archives

Archives de l'Etat de Berne, Fonds Moine, « Question jurassienne I », « Question jurassienne II ».

Bibliographie

Emma Chatelain, « Nous sommes des hommes libres sur une terre libre ». Le mouvement antiséparatiste jurassien (1947-1975), son idéologie et ses relations avec Berne, Alphil, 2007