Astier, Sylvain (1975-)

Astier, Sylvain (1975-)

Originaire de Rüschegg (BE), né le 14 avril 1975 à Paris. Fils de Philippe Astier, médecin, et de Ruth Astier, née Zahnd, infirmière. Epouse Olga née Beregoi, juriste. Un fils. Protestant.
Domicilié à Moutier.
Ecole primaire et lycée à Troyes (F), obtention du baccalauréat français type D (mathématiques, biologie) en 1993 ; licence en droit de l'Université de Paris II Panthéon-Assas (1995) ; diplôme d'études supérieures (DES) en relations internationales, mention droit international, à l'Institut Universitaire de Hautes Etudes Internationales (IUHEI) de Genève (1998). Juriste.
Dès 1999, il travaille à l'Office fédéral des migrations (ODM), d'abord comme collaborateur scientifique (1999-2001) puis comme chef de section suppléant (2001-2005), chef de section (2005-2008) et finalement, dès 2009, chef de division (en charge des centres d'enregistrement et de procédure de la Confédération pour les requérants d'asile).
En 1996, A. adhère au Parti radical de Moutier et l'année suivante, il est membre du comité directeur du PRD bernois. Président du PRD de la section de Moutier et environs. Membre du Comité du PRD du Jura bernois (PRJB), qu'il préside du 7 septembre 2006 au 31 janvier 2011. Vice-président du PLR du canton de Berne de 2008 à 2010, il démissionne suite à sa non-élection au gouvernement bernois, reprochant au parti son manque de soutien à son égard et envers le Jura bernois.
Député radical au Grand Conseil bernois depuis juin 2002 (élu le 14 avril 2002, réélu le 9 avril 2006 et le 28 mars 2010), membre du groupe radical. Président de la Députation du Jura bernois et de Bienne romande du 1er juin 2006 au 31 mai 2007 (élu le 30 mai 2006) et à ce titre membre de droit de la conférence des présidents ; il est en outre vice-président de la commission spéciale sur la loi sur l'exécution des peines et des mesures (2002), vice-président de la commission spéciale sur la loi sur la police (2006) et membre du Bureau du Grand Conseil bernois (2006-2007). Candidat au Conseil-exécutif en 2010, il arrive deuxième dans le Jura bernois, derrière Philippe Perrenoud.
Membre de l'Assemblée interjurassienne (AIJ) depuis avril 2002. Il siège également au sein du premier Conseil du Jura bernois (CJB) de juin à novembre 2006 (élu le 9 avril 2006, démissionne pour le 1er décembre 2006). Conseiller de Ville à Moutier depuis novembre 2002. En mars 2011, il annonce sa démission de tous ces mandats politiques (Grand Conseil, AIJ, Conseil de Ville) suite à sa nomination au poste d'attaché migratoire à l'ambassade suisse au Kosovo dès le 1er juin 2011.

Antiséparatiste, membre de Force démocratique (FD).
Membre de la Chambre d'économie publique du Jura bernois (CEP).
Co-président du Comité en faveur de la ligne CFF du Jura, A. participe notamment à l'amélioration de l'offre des CFF pour les pendulaires vers la capitale lors du changement d'horaire en décembre 2005. Membre du Parc Régional Chasseral.

Philippe Hebeisen et Emma Chatelain, 9/06/2006
Dernière modification: 31/10/2011

Bibliographie

Informations transmises par Sylvain Astier.
Le Quotidien Jurassien, 6 juin 2006 / 20 octobre 2006
L'Impartial, 20 octobre 2006

Le Journal du Jura, 23 mars 2011

www.be.ch/gr/default-f.htm (19.9.2006)
www.astier.ch (19.9.2006 ; 6.7.2010)

http://rjb.ch/scripts/Modules/News/ListOne.aspx?send=1&idNews=260812&idn=41&pgNext=2 (6.7.2010)

http://www.rfj.ch/rfj/Actualite/Regionale/210111du-changement-au-plr-du-jura-bernois.html (24.3.2011)

http://www.rfj.ch/rfj/Actualite/Regionale/220311sylvain-astier-quitte-la-vie-politique.html (24.3.2011)

Lien: http://www.astier.ch