Frepp, Nicolas (1893-1935)

Né le 12 avril 1893 au Noirmont. Décédé le 27 janvier 1935 à Saint-Imier.
Il passe son enfance à Moutier puis obtient son baccalauréat à l'Ecole cantonale de Porrentruy (1912). Il fait ensuite des études de droit aux universités de Bâle et Berne (1912-1917). Il reçoit son brevet d'avocat en 1917 et fait alors un stage de deux ans en vue d'obtenir le notariat dont il acquiert la patente en 1919. De 1919 à 1920, il collabore à l'étude de son père, Me Ernest Frepp, puis est nommé greffier à la Cour d'appel à Berne. Il reprend ensuite l'étude de Me Adhémar Jolissaint, notaire à Saint-Imier avant d'ouvrir sa propre étude d'avocat et notaire, à Saint-Imier, en 1923.
Membre actif ou honoraire de nombreuses sociétés locales. Membre du Conseil municipal (Parti libéral), vice-maire, chef du dicastère des écoles. Membre du comité de la section d'Erguël de la Société jurassienne d'Emulation (SJE).

Emma Chatelain, 12/05/2006
Dernière modification: 21/05/2007

Bibliographie

Albert Eberhardt, « Nicolas Frepp », in ASJE 40, 1935, pp. 110-111
Le Jura bernois, 28 janvier 1935