Michaud, Albert (1856-1946)

Né le 7 avril 1856 à Villeret alors que son père, fabricant d'horlogerie, est maire du village. Décédé le 14 novembre 1946.
M. fait des études à l'école d'horlogerie de Saint-Imier mais, à l'âge de 19 ans, en raison d'une fièvre typhoïde, il doit cesser toute activité d'intérieur pour privilégier le grand air. Il en profite alors pour se consacrer à sa passion et parcourt la montagne pour collectionner toutes sortes d'objets, timbres, monnaies, et d'insectes ou de papillons. Il rassemble une collection très importante d'insectes qu'il donne, par la suite, au Musée d'histoire naturelle de La Chaux-de-Fonds. Sa santé s'étant améliorée, M. effectue ensuite un apprentissage d'essayeur-juré et trouve un emploi à La Chaux-de-Fonds (1880). En parallèle, M. continue d'étoffer sa collection et se spécialise en numismatique, domaine dans lequel il écrit de nombreux articles et ouvrages. Il publie aussi un petit journal intitulé L'Intermédiaire du collectionneur.
Membre de la Commission de la bibliothèque et des musées de La Chaux-de-Fonds, M. obtient, en 1904, l'autonomie du Musée historique dont il est le président et le conservateur jusqu'à sa mort. Membre de la Société suisse de numismatique, de la Société d'héraldisme, de la Société jurassienne d'Emulation (SJE), de la Société neuchâteloise des sciences naturelles (SNSN) et de la Société neuchâteloise d'histoire. Il collabore régulièrement, par des articles, aux journaux et revues de ces sociétés.
Sans être militant actif en politique, M. est membre de la commission scolaire et de la société d'embellissement de La Chaux-de-Fonds.

Emma Chatelain, 5/04/2006

Bibliographie

ASJE, 50, 1946, pp. 275-276