Rambevaux, Philippe de (1560!-ante 1630)

Prévôt du chapitre de Moutier-Grandval de 1564 à 1577. Fils de Simon de Roemerstal, maire de Bienne (1523-1532), bailli de Zwingen (1539-1541) puis de Porrentruy (1546-1553). Trois fils.
Après la mort de son prédécesseur Cornelius II de Lichtenfels, une épidémie de peste fait retourner les chanoines à Moutier qu'ils avaient en 1534 à cause de la Réforme.
Craignant une mise sous tutelle de Moutier-Grandval par Soleure, l'évêque de Bâle fait jurer aux chanoines de n'accepter quiconque qui n'aurait pas été proposé par le chapitre ou l'évêque. C'est aussi pour cette raison que R. est nommé coadjuteur de son prédécesseur alors que celui-ci est malade.
Cependant, le nouveau prévôt ne s'entend pas avec les chanoines, qui vont même jusqu'à la traiter de luthérien à Rome. Il est vrai que R. ne réside pas à Moutier et s'habille en laïc malgré qu'il soit dans les ordres majeurs. Le 12 mars 1576, R. donne alors sa démission à l'évêque en évoquant la haine et la jalousie des chanoines. L'évêque refuse et finalement R. doit attendre 1577 pour pouvoir résigner sa charge. Il entre alors dans le clergé séculier.
Il est bailli de Hochkönigsburg (1584-1590) puis de Markolsheim (1600-1612).

Emma Chatelain, 16/02/2006
Dernière modification: 2/11/2009

Bibliographie

Ansgar Wildermann, « St. Germanus in Moutier-Grandval », in Helvetia Sacra, II / 2, 1977, pp. 385-386
François Kohler, « Philippe de Rambevaux », in Dictionnaire historique de la Suisse [publication électronique DHS], version du 1.9.2009