Siginand II (?-?)

Prévôt du chapitre de Moutier-Grandval, il est cité comme tel de 1234 à 1239. En 1234, S. et l'abbé Berchtold de Lucelle apparaissent comme intermédiaire sur un contrat entre l'évêque de Bâle Henri de Thoune et les comte Ludwig et Ulrich de Ferrette.
C'est à cette époque que le chapitre aurait confié au prévôt l'administration des prébendes. Par la suite, le chapitre tentera de récupérer ses droits mais S. et ses successeurs s'y opposeront.

Emma Chatelain, 13/02/2006
Dernière modification: 5/12/2011

Bibliographie

Ansgar Wildermann, « St. Germanus in Moutier-Grandval », in Helvetia Sacra, II / 2, 1977, p. 373