Froidevaux, Georges Floribert (1732-1819)

Originaire du Noirmont, né le 9 août 1732, baptisé le 10. Décédé à Arlesheim le 18 janvier 1819. Fils de Pierre Joseph et de Marie Thérèse née Triponé, du Cerneux-Joly. Frère de Jean-Baptiste (1738-1785), curé de Holleschau en Tchéquie de 1777 à 1785.
Il accomplit ses études au collège germanique à Rome (1752-1756) ; il y devient docteur en philosophie et en théologie et y est ordonné prêtre à la fin de son séjour. Il est approuvé (juridiction) pour la première fois le 25 juin 1756 (sans examen).
D'abord vicaire à Colmar (1756-1759) et chapelain à Leuggern (AG, cité comme tel en 1760, 1763 et 1764), il est ensuite chapelain aulique de Son Altesse et est nommé conseiller de la curie épiscopale et examinateur diocésain le 25 octobre 1766. Le 15 mars 1768, il est en outre nommé, sans qu'il y ait concursus (en raison de ses qualités), curé de Therwil-Ettingen (paroisse vacante suite au décès de Guillaume Ignace Julien Scheppelin). Nommé directeur du séminaire de Porrentruy le 25 octobre 1773 (tout en restant curé de Therwil), il donne sa démission dans le courant de l'année suivante (son successeur, Joseph Louis Baur, est nommé le 6 octobre 1774). Le 9 février 1781, il est nommé curé d'Arlesheim (paroisse vacante suite au décès de Léopold Koch en décembre 1780). Son élection comme doyen du chapitre rural du Leimental (12 février 1783) est confirmée le 26 mars 1783.
En 1798, il se réfugie chez les Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem à Heitersheim (D, arr. Breisgau-Hochschwarzwald, Bade Wurtemberg). En septembre 1800, il va à Colmar faire la promesse de fidélité (à la Constitution) et rentre à Arlesheim en décembre 1800. Cité comme desservant d'Arlesheim en octobre 1801 et en septembre 1802, il est confirmé dans cette fonction à la réorganisation et prête le serment lié à sa charge le 27 avril 1803, dans l'église de Delémont. Il reste curé d'Arlesheim jusqu'au 1er mars 1812, date à laquelle il donne sa démission (successeur : Fridolin Gürtler).

Jean-Pierre Renard et Emma Chatelain, 19/12/2005
Dernière modification: 12/01/2010

Fonds d'archives

Soleure, Archives épiscopales : R 7/1, p. 70, 74, 81 ; R 25/1, p. 89, 249-250, 250-254 ; R 25/2, p. 24-25, 140-141, 301-303 ; R 28, p. 88 ; R 30, p. 3, 16, 22
Strasbourg, Archives départementales du Bas-Rhin : 1 V 173, p. 579 (concordat) ; 1 V 174, Henri Chappée, Schematismus 1802-1850, n° 862
Strasbourg, Archives de l'archevêché : Enquête de l'An XII (1804), p. 39

Bibliographie

Organisation du diocèse de Strasbourg, Strasbourg An XI (1803), p. 53
Egbert-Frédéric de Mülinen, « Rauracia sacra ou dictionnaire historique du clergé catholique jurassien », in Actes SJE, 1863, p. 251
Johann Georg Sütterlin, Heimatkunde des Dorfes und Pfarrei Arlesheim, Arlesheim 1910, p. 79
Eugène Folletête, « Rauracia Sacra. Première partie », in Actes SJE, 36, 1931, p. 148
Otto Gass, « Das Birseck vom dreissigjährigen Krieg bis zum 'bergang an Basel », in Karl Gauss [éd.], Geschichte der Landschaft Basel und des Kantons Basellandschaft, t. 2, Liestal 1932, p. 273-274 et 278-279
Eugène Folletête, Le clergé de l'ancien Evêché de Bâle durant la Révolution, Fribourg 1938, p. 25
Felici Maissen, Schweizer Studenten am Collegium Germanicum in Rom, 1552-1900, in RHES 73, 1979, p. 269, n° 62
Louis Kammerer, Répertoire du clergé d'Alsace sous l'Ancien Régime (1648-1792). T. 1. Répertoire alphabétique, Strasbourg 1985 (dactylographié), p. 99, n° 1592
Jean-Pierre Renard, Le clergé paroissial dans les arrondissements de Delémont et de Porrentruy avant et après la réorganisation de 1802-1804, Saignelégier, 2009, p. 310
Enquête ecclésiastique de l'An XII (1804)