Courrendlin, Nicolas de (?-?)

Prévôt du chapitre deSaint-Imier, il est cité comme tel dans des actes de 1317 à 1322. C'est à son époque que St-Imier se dote des premiers statuts que nous connaissons.
Chanoine (1296) puis écolâtre de la collégiale de Moutier-Grandval (1306, 1308).



Emma Chatelain, 15/12/2005
Dernière modification: 15/02/2006

Bibliographie

Egbert-Frédéric de Mülinen, « Rauracia sacra ou dictionnaire historique du clergé catholique jurassien », in Actes SJE, 1863, p. 236
Peter L. Zaeslin, « St-Imier », in Helvetia Sacra, II / 2, 1977, p. 438