Scholl, Jules-Charles (1850-1886)

Né le 9 octobre 1850 à Bienne. Décédé à Evilard le 22 octobre 1886. Ecrivain. Secrétaire de la section biennoise de la SJE (1872-1878).
Beau-frère de Jämes-Louis Gross.

Licencié ès Lettres. Il vit à Neuchâtel, en Allemagne et en Suisse alémanique avant de revenir s'installer à Bienne.
Il a publié un recueil de poésies, Lis et Pervenches, (Paris, Librairie Sandoz & Fischbacher ; Neuchâtel, Librairie J. Sandoz ; Genève, Librairie Desrogis, 1874), un ouvrage sur L'Islam et son fondateur (Paris, Librairie Sandoz & Fischbacher ; Neuchâtel, Librairie J. Sandoz ; Genève, Librairie Desrogis, 1877) et plusieurs brochures qui témoignent de son soucis pour la protection des animaux : Courtes réflexions sur l'éducation des animaux et en particulier du chien (1876) ; Vivent les chiens, nos fidèles amis ! (suivi de trois lettres contre la vivisection, 1877) ; Ayez pitié (1881) ; Une nouvelle apologie sur la vivisection (1883).
Membre de la Société des Belles-Lettres de Neuchâtel (1867-1872). Il en est l'adjoint puis le secrétaire.

Emma Chatelain, 12/12/2005
Dernière modification: 28/07/2009

Bibliographie

Belles-Lettres de Neuchâtel. Livre d'or, 1832-1960, Neuchâtel, 1962, p. 119
Francis Bourquin, « Jules-Charles Scholl », in Pierre-Olivier Walzer (dir.), Anthologie jurassienne, 1, Porrentruy, SJE, 1964, pp. 162-165