Vernier, Jean-Napoléon (1807-1885)

Né à Belfort le 23 février 1807. Décédé à Porrentruy le 5 février 1885. Surnommé « le jardinier-poète » puisqu'il était poète et directeur du Jardin botanique de Porrentruy, créé sur l'initiative de Stockmar et Thurmann.
Apprentissage de jardinier-pépiniériste, il exerce son métier successivement en Allemagne, en Autriche et en Pologne. A Vienne, il devient professeur de français et acquiert des grades universitaires en sciences naturelles. Bénéficiaire d'une modeste rente, il décide de quitter la Pologne et de s'installer, avec sa famille, à Porrentruy.
Il n'a publié qu'un seul ouvrage, Fables, pensées et poésies (Porrentruy, Victor Michel, 1865) mais a collaboré au Glaneur (Varsovie) et au Actes de la Société jurassienne d'Emulation.

Emma Chatelain, 12/12/2005
Dernière modification: 24/10/2007

Bibliographie

Virgile Rossel, « Poètes du Jura bernois », in ASJE, 1899-1901, pp. 67-72
Francis Bourquin, « Jean-Napoléon Vernier », in Pierre-Olivier Walzer (dir.), Anthologie jurassienne, 1, Porrentruy, SJE, 1964, pp. 134-135