F | D

Glauser, Alfred (1913-2003)

Né le 23 février 1913 à Saint-Imier. Décédé le 9 mars 2003 à Saint-Cannat (près d'Aix-en-Provence, F). Littérateur et professeur de français.

Ecole secondaire à St-Imier, puis école de commerce. Il travaille ensuite pendant six mois dans les bureaux d'une entreprise horlogère de St-Imier. En parallèle, il apprend, seul, le latin pour pouvoir entrer au gymnase de La Chaux-de-Fonds. Ceci fait, il poursuit des études de lettres aux universités de Berne et de Genève (licence ès lettres UniGE, 1935). En 1938, il part pour les Etats-Unis grâce à une bourse d'études et dès lors il ne quitte plus le continent américain. Il enseigne alors de nombreuses années au Canada avant de se fixer à l'Université du Wisconsin (Madison, USA) en qualité de lecturer (1946). Il obtient notamment le titre de docteur ès lettres (1947, thèse consacrée à Albert Thibaudet et la critique créatrice) dans la même institution, dans laquelle il effectue toute sa carrière ; G. y enseigne la littérature et dispense des cours de langue. Il s'implique aussi dans le théâtre, puisqu'il dirige de nombreuses pièces françaises dans lesquelles il joue également. Directeur du programme d'étude à l'étranger Michigan-Wisconsin Junior Year in France program à Aix-en-Provence (Université de Provence ' Aix-Marseille 1) pour l'année académique 1968-69. Il séjourne fréquemment et collabore aux travaux de la French House. Nommé professeur de français (Pickard-Bascom Professor of French) en 1981, professeur émérite dès sa retraite en 1983.

Fait chevalier (1959) puis officier (1991) des palmes académiques par le gouvernement français. Parmi ses autres distinctions, il faut mentionner un Gugenheim fellowship (1965) et un distinguished teaching award de l'Université du Wisconsin-Madison (1977). En 1979, sa carrière est honorée par la publication de mélanges en son honneur intitulés Textes et intertextes. Etudes sur le XVIe siècle pour Alfred Glauser (édités par Floyd Gray et Marcel Tetel, Paris : A. G. Nizet, 1979).


Publications :

- Le vent se lève, roman, Montre?al, Bernard Valiquette, 1951, réédité chez Cabédita en 2005

- Albert Thibaudet et la critique littéraire, Paris, Editions Contemporaines ; Boivin & Cie, 1952

- Hugo et la poésie pure, Genève ; Paris, E. Droz ; Minard, 1957

- Rabelais cre?ateur, Paris, A.-G. Nizet, 1966

- Le poe'me-symbole de Sce've a' Vale?ry, essai, Paris, Nizet, 1967

- Montaigne paradoxal, Paris, A.G. Nizet, 1972

- Le Faux Rabelais : ou, De l'inauthenticité? du Cinquie'me Livre, Paris, Nizet, 1975

- La poétique de Hugo, Paris : A. Nizet, 1978

- Fonctions du nombre chez Rabelais, Paris, A.G. Nizet, 1982

- Ecriture et désécriture du texte poétique : de Maurice Scève à Saint-John Perse, St-Genouph, Librairie Nizet, 2002

Auteur·trice du texte original: Emma Chatelain et Philippe Hebeisen, 08/12/2005

Dernière modification: 05/02/2024

Bibliographie

Francis Bourquin, « Alfred Glauser », in Pierre-Olivier Walzer (dir.), Anthologie jurassienne, 2, Porrentruy, SJE, 1965, pp. 365-366

Le Journal du Jura, 8 juillet 2005

Nécrologie de l'Université du Wisconsin-Madison (3.11.2003)

Informations transmises par Jean-Christophe Méroz.

Suggestion de citation

Emma Chatelain et Philippe Hebeisen, «Glauser, Alfred (1913-2003)», Dictionnaire du Jura (DIJU), https://www.diju.ch/f/notices/detail/3238-glauser-alfred-1913-2003, consulté le 22/04/2024.

Catégorie

Biographie
Biographie

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience sur notre site. En continuant à naviguer, vous acceptez notre utilisation des cookies.