Creuse, La / Envers, Les (site archéologique, Corcelles)

Objet : artisanat (sidérurgie)
Datation : Haut Moyen Age, Bas Moyen Age
Fouilles : 1995-1996, L. Eschenlohr (relevés techniques)
Collections : Martinet de Corcelles, Corcelles (scories)

Les trois villages du Cornet (Grandval, Crémines et Corcelles) doivent leur origine, ou du moins leur développement, à l'exploitation du minerai de fer de la région. La preuve en est que des scories ferrugineuses, déchets des bas fourneaux, se retrouvent ici en plein centre des villages. De plus, tout le Grand Val est parsemé de traces du travail du fer.
La plus grande surface de scories anciennes du Jura se situe en limite sud-est du village de Corcelles. Elle s'étend de façon presque ininterrompue sur près de 400 m. Les scories apparaissent en surface des champs labourés. Le talus du chemin, à la bifurcation conduisant à la ferme des Vaivres, montre une épaisseur de l'amas de plus d'un mètre en cet endroit.
Un relevé systématique au magnétomètre à protons a révélé la présence de nombreuses concentrations magnétiques représentant les sites de travail du fer tels que bas fourneaux, hauts fourneaux primitifs (?), forges (?).
Les datations radiocarbones réalisées confirment une exploitation entre le VIIe et le XIVe siècle au moins. L'exploitation sidérurgique dans le Cornet est peut-être antérieure à la fondation du couvent de Moutier-Grandval, mais c'est à partir de cette époque qu'on en connaît son développement. On trouve en 1179, dans la confirmation par le pape des dépendances du monastère, la mention de « la villa de Grandval et ses deux courtines (probablement Crémines et Corcelles), et un quart de l'exploitation des mines de fer ».
En 1993-1996, le long du ruisseau de la Pran, à Develier, dans la vallée de Delémont, un important site proto-industriel d'ateliers de forgerons a été mis au jour. Selon les premières estimations, les deux sites pourraient être contemporains, et on se plaît à imaginer que le fer réduit à Corcelles aurait pu être transporté vers Develier pour y être forgé.

Voir aussi la notice Archéologie.

Claude Juillerat et François Schifferdecker (réd.), Guide archéologique du Jura et du Jura bernois, Porrentruy, 1997, 1/12/2005
Dernière modification: 5/12/2008

Bibliographie

Auguste Quiquerez, Monuments de l'ancien Evêché de Bâle : topographie d'une partie orientale du Jura et en particulier du jura bernois, époque celtique et romaine, Porrentruy, 1864, p. 166
Auguste Quiquerez, De l'âge du fer, Porrentruy, 1866 (reprint 1992), pp. 84 et 115
André Rais, Un chapitre de chanoines, Moutier-Grandval, Bienne, 1940, pp. 57 et 168
Denis Rossé, « Corcelles : la terre et le fer », in Les Intérêts du Jura, 54, 1983, pp. 176-179
Claude Juillerat, François Schifferdecker (réd.), Guide archéologique du Jura et du Jura bernois, Porrentruy, 1997
Ludwig Eschenlohr, Recherches archéologiques sur le district sidérurgique du Jura central suisse (CAR n° 88), Lausanne, 2001