F | D

Froidevaux, Gilles (1971-)

Originaire des Bois. Né le 11 septembre 1971 à Delémont. Fils de Michel Froidevaux, réviseur de citerne, et de Charlotte Froidevaux, née Comte. Catholique. Ecoles à Châtillon, dessinateur en génie civil (1991), puis cours de formation continue à l'Ecole sociale de Lausanne. Secrétaire syndical, Lausanne (1991-1996), travailleur social à l'AJADA (1991-), maire de Delémont (2005-2008). Il adhère à la jeunesse socialiste jurassiennes en 1988 qu'il contribue à rénover, puis adhère au parti socialiste jurassien (1990). Président du parti socialiste jurassien (1993-2001), conseiller communal à Châtillon (1993-1996), député au Parlement jurassien (1994-1997 comme suppléant, 1997-2006 et dès 2011 comme titulaire), conseiller communal à Delémont en charge du département de l'énergie et des eaux (2001-2004), maire de Delémont dès le 01.01.2005, il succède à Pierre-Alain Gentil. Lorsqu'il prend la présidence du parti socialiste jurassien, ce parti est en difficulté en raison de l'échec de son candidat à l'élection au gouvernement jurassien. En quelques années, il le rénove et en fait la deuxième force du canton du Jura. Il a publié de nombreux articles dans Le Jura libre entre 1989 et 1991, lorsque Roland Béguelin dirigeait encore l'organisation séparatiste. Président des SR Delémont depuis le 10 mars 2009


Auteur·trice du texte original: Alain Cortat, 04/11/2005

Dernière modification: 25/11/2010

Bibliographie

Le Quotidien jurassien, 11 mars 2009

Suggestion de citation

Alain Cortat, «Froidevaux, Gilles (1971-)», Dictionnaire du Jura (DIJU), https://www.diju.ch/f/notices/detail/2445-froidevaux-gilles-1971, consulté le 29/05/2024.

Catégorie

Biographie
Biographie

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience sur notre site. En continuant à naviguer, vous acceptez notre utilisation des cookies.