Rosé (Rossé), Jean Benoît (1738-1803), en religion Joseph

Né à Courroux le 21 mars 1738. Décédé au prieuré de la « Porte-du-Ciel » (Himmelspforte : com. Grenzach-Wyhlen D, d. Lörrach, Bade-Wur-temberg) le 10 février 1803. Fils de Pierre et de Catherine.
Après avoir fait sa profession chez les prémontrés de Bellelay le 11 janvier 1761, sous le nom de Joseph, il est ordonné sous-diacre le 24 septembre 1763, diacre le 22 décembre 1764, prêtre le 1er juin 1765 (à Porrentruy, dans la chapelle du séminaire). Il est approuvé (juridiction) pour la première fois le 11 mai 1767 (post examen inter egregios).
Proviseur de Bellelay et candidat malheureux à l’élection abbatiale en décembre 1771, il devient alors prieur du monastère (attesté dans cette charge en 1773 et 1789) ; il est aussi prieur de Grandgourt (com. Montignez JU) de 1776 à 1785.
Retiré au prieuré de la « Porte-du-Ciel » en 1798.

Jean-Pierre Renard et Emma Chatelain, 24/10/2005
Dernière modification: 17/07/2012

Bibliographie

André Bandelier (dir.), Théophile-Rémy Frêne. Journal de ma vie, volume V, Porrentruy, SJE ; Bienne, Intervalles, 1993, p. 595
Eugène Folletête, « Rauracia Sacra », in Actes SJE, 38, 1933, p. 118 Jean-Claude Rebetez, « Grandgourt » in Helvetia Sacra, IV/3, 2002, pp. 151-152
Jean-Pierre Renard, Le clergé paroissial dans les arrondissements de Delémont et de Porrentruy avant et après la réorganisation de 1802-1804, Saignelégier, 2009, p. 493