Brochard, Henri François (1752-1815)

Né à Porrentruy, son lieu d'origine, le 7 décembre 1752. Décédé à Bonfol dans la nuit du 9 au 10 mai 1815. Fils de François, « proviseur » au château, et de Marie Barbe, née Guélat.
La date et le lieu de son ordination ne sont pas connus.
Probablement vicaire à Grand-Villars (F, Territoire de Belfort) entre le 17 janvier 1780 et le 20 avril 1783. Le 2 juillet 1783, il reçoit une lettre attestant sa capacité d'obtenir un bénéfice dans le diocèse de Bâle. Bourgeois de Porrentruy, nommé curé de Porrentruy par provision apostolique du 22 juillet 1783, il prend possession de sa charge le 27 octobre 1783 ; il est aussi prieur de la confrérie de Saint-Michel. Le 2 mai 1791, il est nommé par ses confrères de Saint-Michel pour être député à l'Assemblée des Etats.
En 1793, il se retire à Soleure, en 1797 à Constance, dès 1798 à Ratisbonne et dans la région. Il réside à Porrentruy en septembre 1802 et en janvier 1803. Il est nommé desservant de Bonfol à la réorganisation et prête le serment lié à son entrée en fonction le 27 avril 1803, dans l'église de Porrentruy.

Jean-Pierre Renard et Philippe Hebeisen, 3/10/2005
Dernière modification: 2/11/2009

Bibliographie

E. Folletête, « Rauracia sacra », in Actes SJE, 36, 1931, p. 116
Jean-Pierre Renard, Le clergé paroissial dans les arrondissements de Delémont et de Porrentruy avant et après la réorganisation de 1802-1804, Saignelégier 2009, p. 209
Enquête ecclésiastique de l'An XII (1804)