Bellenay, Anne-Marie (1656-1722)

Supérieure des ursulines de Delémont (1704-1710, 1716-1719).
De Porrentruy, baptisée en 1656. Fille d'Henri-François, du conseil de ville de Porrentruy, et de Marie-Odile née Hendel.
Entrée à Porrentruy en 1687, professe en 1689. Désignée pour la fondation de la maison de Delémont en mars 1698, elle y est maîtresse des novices (1698-1704, 1713-1716), soucieuse de former d'excellentes éducatrices. Supérieure de 1704 à 1710, assistante (1710-1716) et à nouveau supérieure.
Sa dot importante sera partiellement attribuée à Delémont au moment de la séparation d'avec Porrentruy. Elle obtient la reconnaissance officielle du couvent le 6 janvier 1707. Elle doit lutter contre le chapitre cathédral à la mort du prince-évêque Guillaume-Jacques Rinck de Baldenstein, fait participer la communauté à la grande mission paroissiale prêchée par les jésuites et entre en discussion pour l'augmentation du nombre autorisé des soeurs.

Philippe Hebeisen, 1/11/2004
Dernière modification: 18/05/2010

Bibliographie

Marie-Anne Heimo, "Ursulines de Delémont", in Helvetia Sacra, VIII/I, 1994, p. 252