F | D

Nahrath-Marggraff, Gustave (1874-1943)

Issu d’une famille originaire d’Allemagne, reçue bourgeoise de La Neuveville en 1890. Né en 1874. Décédé le 17 janvier 1943 à La Neuveville, enterré à La Neuveville. Epouse Hélène Marggraff (1874-1971). Enfants : Hélène Nahrath (1903-1958), Mathilde Nahrath (1904-1998), Charles Nahrath (1906-1997), avocat et député, Eva Nahrath (1907-1998).
Orphelin de bonne heure, il est élevé par sa grand-mère Constance Racle-Chiffelle (1829-1895). Après avoir fréquenté les écoles de La Neuveville, il fréquente l’Ecole cantonale de Porrentruy, puis fait des études de droit à Paris, Rome et Berne. Il obtient le brevet d’avocat en 1897, pratique quelque temps à La Neuveville, puis s’expatrie. Au moment où la guerre de 1914 éclate il rentre au pays et sert comme capitaine dans la justice militaire. Dès lors, il ne quitte plus La Neuveville. Député du district de La Neuveville au Grand Conseil bernois (1930-1933). Membre de la commission de l’Ecole cantonale de Porrentruy.

Auteur·trice du texte original: Robin Moschard, 12/03/2017

Dernière modification: 12/05/2017

Bibliographie

Annuaire officiel du canton de Berne, 1930-1933
Répertoire des noms de famille suisse: www.hls-dhs-dss.ch
L’Express, 19.01.1943, p.6
Concession au cimetière de La Neuveville.

Suggestion de citation

Robin Moschard, «Nahrath-Marggraff, Gustave (1874-1943)», Dictionnaire du Jura (DIJU), https://www.diju.ch/f/notices/detail/1003567-nahrath-marggraff-gustave-1874-1943, consulté le 10/12/2022.

Catégorie

Biographie
Biographie