Laubscher, Philippe (1936-)

Né à Porrentruy le 25 décembre 1936, dans un milieu de commerçants en vêtements. Protestant.
Ecole primaire et progymnase à Porrentruy. Formation d’ingénieur électricien à l’Ecole d’ingénieur du Locle (1953-1958), ville où il prend ses premières leçons d’orgue auprès d’André Bourquin, avant d’intégrer le conservatoire de La Chaux-de-Fonds pour des études de piano et d’orgue (classe d’André Luy). Lauréat du concours jurassien d’exécution musicale (12 octobre 1958). Au Conservatoire de Genève, il étudie dans la classe du maître français Jean-Jacques Grunenwald.  Ses études (diplôme de virtuosité en 1963) y sont couronnées en 1964 par un « Premier Prix de virtuosité d’orgue ». Il se perfectionne en suivant les cours magistraux de Jiri Reinberger, Michael Schneider, Daniel Roth, Luigi Ferdinando Tagliavini et Marie-Claire Alain.
Titulaire de l’orgue de l’Eglise réformée de Porrentruy de 1955 à 1964. En 1964, il est nommé, sur concours, organiste titulaire du grand orgue de l’Eglise française de Berne, haut lieu de l’activité musicale de la capitale, poste qu’il occupera jusqu’en 2000. Durant la même période, il enseigne l’orgue au conservatoire de La Chaux- de-Fonds et est titulaire du grand orgue de la Salle de Musique de cette ville. De 1968 à l’an 2000 il enseigne aussi la pratique de son instrument au conservatoire de Berne, devenu depuis la Haute Ecole de Musique.
En plus de son activité de concertiste qui l’a conduit dans toute l’Europe, il collabore régulièrement avec le Berner Symphonie Orchester et les principales associations chorales de cette ville. Il a eu l’occasion de collaborer et de jouer en soliste sous la direction de nombreux chefs d’orchestre réputés : Charles Dutoit, Eliahu Inbal, Fabio Luisi, Alain Lombard, Yehudi Menuhin, Nello Santi, Dimitri Kitajenko, Andrey Boreyko, etc. Il est également « Inspecteur général » des grandes orgues du « Kultur-Casino Bern », salle de concert de cette ville. La commission de musique du canton de Berne, dont il fut membre durant huit ans, dont cinq à la présidence, lui décerne en 1984 un prix de reconnaissance.
Son intérêt pour l’organologie l’a amené à participer, en qualité d’expert, à la construction de nombreux instruments neufs, dont celui de la grande salle de concerts du nouveau centre de culture et de congrès de Lucerne (KKL) conçu par l’architecte français Jean Nouvel. Il est l’auteur de la composition de ce grand orgue (4 claviers et pédale, 66 jeux) et a participé, en août 2000, à son inauguration.
Membre du Synode (parlement) de l’Eglise réformée Berne-Jura-Soleure pendant onze ans, dont trois de présidence, il est en outre actif dans de nombreuses organisations culturelles suisses.

Marcel S. Jacquat, 22/01/2015

Bibliographie

Informations réunies auprès de Philippe Laubscher.
www.chronologie-jurassienne.ch (22.1.2015)
www.bijube.ch (22.1.2015)
L'Impartial, 10 avril 1985