Bost-Pattey, Ami (1790-1874)

Né le 10 juin 1790 à Genève d'où il est originaire. Décédé le 24 décembre 1874 à Prigonrieux dans les environs de La Force (Dordogne, F) chez son fils John Bost (1817-1881). Ce dernier, de son vrai nom Jean Antoine, né le 4 mars 1817 à Moutier, est le fondateur dès 1848 des asiles pour handicapés défavorisés à La Force et qui portent son nom. Sa marraine est Marie Susanne Moschard (1778-1852), fille du pasteur en place à Moutier. Marié le 28 août 1814 à Genève avec Jeanne Pattey (originaire de Genève). Dix enfants.
B. est un des plus célèbres propagandistes du Réveil. Son influence sera en effet déterminante pendant son séjour à Moutier de 1816 à 1818.
Après avoir été consacré pasteur à Genève en 1814, il y enseigne pendant deux ans. En 1816, il est appelé à Moutier comme suffragant du pasteur Charles-Henri Moschard (1748-1830).
Le Réveil ne s’arrête pas avec le départ de B. pour Strasbourg en 1818 : deux ans plus tard, Félix Neff (1797-1829) arrive à Moutier et prend le relais.

Robin Moschard, 14/08/2012

Fonds d'archives

Registres d’état civil de Moutier
Registres d’état civil de Genève (SGG)

Bibliographie

Gabriel Mützenberg, Ami Bost (1790-1874), in Dictionnaire historique de la Suisse [publication électronique DHS], version du 20.1.2003
Robin Moschard, « Des pasteurs Moschard de Moutier et leur familles», in Informations généalogiques, Bulletin du CGAEB, 24, 1998, p. 2-10
Philippe Pierrehumbert, Moutier à travers les âges, Moutier, 1943, p.157, 159
Encyclopédie du Protestantisme, Labor et Fides 1995, p.158-159
Marc Charles Bost, Mémoires de mes fantômes, tome 1 : Ami et ses dix fils, Lillebonne 1981