Courbat (Corbat), Pierre Antoine (1737-1803)

Originaire de Buix, né et baptisé le 25 octobre 1737. Décédé à Courtemaîche le 1er janvier 1803 (inhumé le 3 dans l'église paroissiale). Oncle d'Antoine Courbat (prêtre à Coeuve), d'Henri Hierme (prêtre à Chevenez), de Victor Courbat (prêtre à Courtemaîche), de Pierre-Joseph Courbat (prêtre à Damphreux), tous présents à ses funérailles. Fils de Jean, meunier à Buix, et de Marianne Anne.
Admis au séminaire de Besançon en 1759, cité comme vicaire domestique à Morvillars (F, Territoire de Belfort) en 1762, vicaire à Bure en 1763, à Courtelevant (F, Territoire de Belfort) du 21 août 1764 au 16 juillet 1768, à Rougegoutte (F, Territoire de Belfort) de 1768 à 1773. Vicaire à Vendlincourt en 1774 et en février 1776, il est mis en possession de la cure de Courtemaîche le 27 janvier 1777. Il se retire à Einsiedeln en 1793, puis à Götzis (A, Vorarlberg) en 1798. Il rentre dans sa paroisse à l'automne 1800. Cité comme curé de Courtemaîche en août 1801 et en septembre 1802, Son successeur à Courtemaîche est Pierre Joseph Courbat.
N.B. Il est parfois appelé « Antoine Courbat l'aîné », pour le distinguer de Pierre Antoine Courbat (1756-1807), dit « le Jeune », curé de Coeuve jusqu'en 1807.

Jean-Pierre Renard et Emma Chatelain, 17/11/2005
Dernière modification: 24/11/2009

Bibliographie

Eugène Folletête, « Rauracia Sacra. Première partie », in Actes SJE, 36, 1931, p.130
Jean-Pierre Renard, Le clergé paroissial dans les arrondissements de Delémont et de Porrentruy avant et après la réorganisation de 1802-1804, Saignelégier, 2009, p. 244