Courbat (Corbat), Pierre Joseph (1762-1812)

Né à Buix, son lieu d'origine, le 1er février 1762. Décédé à Porrentruy le 6 décembre 1812 (inhumé à Courtemaîche le 8). Fils de Jean Pierre, bourgeois de Buix, et de Marie Magdeleine née Galleuchet. Frère de Joseph (Victor) Courbat (1760-1835), chanoine de Bellelay.
Sorti du collège de Bellelay en 1777 (?), il est étudiant au séminaire de Porrentruy en 1783 et 1784. Après avoir reçu la tonsure et les ordres mineurs le 13 juin 1783, il est ordonné sous-diacre le 5 juin 1784, diacre le 18 décembre 1784, prêtre le 21 mai 1785. Il est approuvé pour la première fois le 14 juin 1785. Cité comme vicaire à Courgenay dès juillet 1785. Administrateur de Courchavon en janvier-mars 1793, il se réfugie à Soleure. En 1798, il est à Wyhlen (Wyhlen-Grenzach D, Bade-Wurtem-berg), en 1799 à Marchtal (Bade-Wurtemberg), en 1800 à Roggenburg (Bavière), sans doute dans les couvents prémontrés de ces lieux. Rentré en 1800, cité comme administrateur à Damphreux de 1801 à 1803, il semble d'abord avoir été choisi, le 8 janvier 1803, pour desservir de manière provisoire la succursale de Courchavon (Henri Hierme étant prévu pour Courtemaîche). C. est finalement nommé desservant de Courtemaîche à la réorganisation, soit le 30 mai 1803 (après le décès d'Antoine Courbat, survenu le 1er janvier précédent) ; il prête le serment lié à son entrée en fonction le 13 juin 1803. Il reste curé de Courtemaîche jusqu'à sa mort. Après son décès, la paroisse est administrée par Jean-Pierre Montandon (curé de Courchavon), nommé curé de Courtemaîche le 22 octobre 1814, mais décédé quelques mois plus tard (28 mars 1815).

Jean-Pierre Renard et Emma Chatelain, 17/11/2005
Dernière modification: 24/11/2009

Bibliographie

Eugène Folletête, « Rauracia Sacra. Première partie », in Actes SJE, 36, 1931, p.130
Jean-Pierre Renard, Le clergé paroissial dans les arrondissements de Delémont et de Porrentruy avant et après la réorganisation de 1802-1804, Saignelégier, 2009, p. 246
Enquête ecclésiastique de l'An XII (1804)