Courbat (Corbat), Joseph (1760-1835), en religion Victor

Né à Buix le 23 janvier 1760 (baptisé le 24). Décédé à Courtemaîche le 31 décembre 1835 (inhumé le 4 janvier). Fils de Jean Pierre et de Madeleine née Galuchet. Frère de Pierre-Joseph Courbat (1762-1812).
Devenu profès à l'abbaye des prémontrés de Bellelay le 27 mai 1781, sous le nom de Victor, il est ordonné sous-diacre le 21 décembre 1782, diacre le 20 décembre 1783, prêtre le 5 juin 1784 (à Porrentruy, dans l'église du collège). Il est approuvé pour la première fois le 17 septembre 1787. Après l'expulsion des moines de Bellelay en décembre 1797, il se réfugie en 1798 à l'abbaye des prémontrés de Schussenried (Bad Schussenried D, Bade-Wurtemberg). Rentré en novembre 1800, il est à Schwyz en février 1801. En septembre 1802, il réside dans son village natal de Buix, en janvier 1803 à Courtemaîche (au moment du décès de son oncle, Antoine Courbat). Nommé desservant provisoire de Florimont (F, Territoire de Belfort, cant. Delle) le 9 septembre 1803, il est confirmé dans cette fonction à la réorganisation. Il est cité comme curé de Florimont (dans les registres paroissiaux) du 30 juillet 1803 au 31 mai 1815. Le 21 mai 1815, il est nommé curé de Grandfontaine. A ce titre, il est aussi cité comme administrateur de Damvant de février 1816 à juin 1817 (registre des baptêmes). Le 13 octobre 1821, il devient curé de Courtemaîche. Dans les registres des baptêmes de Courchavon, il est aussi cité comme administrateur de cette paroisse le 13 décembre 1821 et comme parochus du 28 décembre 1821 au 22 avril 1826. Après sa mort, son successeur, Joseph Bidaux, de Chevenez, est nommé le 28 février 1836.

Jean-Pierre Renard et Emma Chatelain, 1/11/2005
Dernière modification: 24/11/2009

Bibliographie

Eugène Folletête, « Rauracia sacra. Deuxième partie », in Actes SJE, 38, 1933, p. 88
Jean-Pierre Renard, Le clergé paroissial dans les arrondissements de Delémont et de Porrentruy avant et après la réorganisation de 1802-1804, Saignelégier, 2009, p. 242