Bosse, chapelle (paroisse de Saignelégier)

Années de construction : 1719 /actuelle de 1898

Inauguration en : 1898

Bâtie par : Les communautés de La Bosse et du Praissalet

Dédiée à : Notre-Dame de Lourdes

Historique :
Bâtie sur les bases d'un ancien édifice dédié à la "sainte de la Bosse", la chapelle actuelle, d'inspiration néogothique, abrite un mobilier précieux notamment une Vierge à l'Enfant que l'on date de la fin du XVIIe siècle, d'autres statues représentant Sainte Jeanne, Saint Urbain et celle enfermée dans un coffret vitré, de Saint Jérôme. Le bénitier est daté de 1719. En 1975, la chapelle a été restaurée et mise sous la protection de la Confédération.
Jeanne Froidevaux, née le 15 août 1596 à la Bosse, entra au couvent de Pontarlier sous le nom de soeur Marie-Hyacinthe. Aux Franches-Montagnes, on voua un culte à "Sainte Jeanne de La Bosse" pendant plusieurs siècles. La canonisation de soeur Marie-Yacinthe était demandée par toutes les communautés des Franches-Montagnes. Néanmoins, la Révolution française et la ruine de la principauté de nos évêques vinrent arrêter le voeu général, alors que le curé Maître de Saignelégier s'apprêtait à requérir l'ouverture du procès.
En fait, devançant la sentence de Rome, les fidèles des Franches-Montagnes ont canonisé soeur Marie-Hyacinthe. Mais jusqu'à ce jour, aucune démarche pour obtenir sa béatification n'a été faite.

Affectation actuelle : on y célèbre la messe une fois par mois en été ; on y récite le chapelet ; on s'y marie.

Philippe Kauffmann e.a., 15/11/2006
Dernière modification: 18/05/2010

Bibliographie

Philippe Kauffmann (dir.), Parcours des chapelles, des oratoires et des grottes, Porrentruy, 2001.
Le Quotidien jurassien, 11 juillet 2000.