Gerber, Henri (1858-1930)

Né le 12 mai 1858. Décédé le 15 mai 1930 à Saint-Imier.
Après des études à l'Ecole d'horlogerie de Saint-Imier, G. entre au sein de la fabrique des Longines (1877) où il devient plus tard chef opérateur des boîtes-or.
Membre du Conseil municipal de Saint-Imier de 1898 à 1906, vice-maire de 1903 à 1906 et vice-président des Assemblées de commune de 1918 à 1924.
Membre de la commission de l'école secondaire. Fondateur de la Banque Populaire Suisse de Saint-Imier (1895), G. fait partie de sa commission, d'abord comme vice-président puis président dès 1928. De 1918 à 1928, il siège au sein de son Conseil d'administration à Berne et, dès 1920, au Conseil de fondation de la caisse de Pension de la Banque Populaire Suisse.
A Saint-Imier, il est aussi parmi les fondateurs de nombreuses institutions telles que la Société Les Immobilières, la Société de boulangerie La Sociale, la Société de contrôle des métaux précieux, La Goule, le Funiculaire.
En octobre 1929, il rédige en une trentaine de pages manuscrites des souvenirs de jeunesse. Le journal Le Jura bernois les publie en 1984.

Emma Chatelain, 7/05/2007
Dernière modification: 30/03/2011

Fonds d'archives

Mémoires d'Ici (Saint-Imier), Fonds Le Jura bernois, 1874-1998.

Bibliographie

Le Jura bernois, 16 mai 1930, 17 mai 1930, 16 février 1984