Méroz, Jean-Pierre (1917-1982)

Né à Saint-Imier en 1917. Décédé à Saint-Imier en février 1982. Epouse Suzanne Bürki (1949). Trois enfants.
Scolarité à Saint-Imier puis études à l'Ecole Normale à Porrentruy où il obtient son brevet d'instituteur en 1936. Il enseigne alors durant trois ans dans une école privée anglaise à Château-d'Oex puis poursuit ses études aux universités de Berne et Neuchâtel pour obtenir son brevet d'enseignant secondaire. Durant la mobilisation, il accomplit plusieurs remplacements et effectue son service actif en tant que premier-lieutenant d'infanterie. En 1945, il est nommé à l'Ecole secondaire de Saint-Imier. Il donne également des cours à l'Ecole de commerce et à l'Ecole d'horlogerie. En 1966, il est nommé directeur des écoles secondaire et de commerce.
Président de la section jurassienne de la Société bernoise des enseignants des écoles moyennes (1948-1952). Vérificateur des comptes de la Caisse de remplacement des maîtres aux écoles moyennes (dès 1954) et vice-président de cette caisse dès 1966.
Antiséparatiste convaincu, M. est signataire du Manifeste de 1952 et membre fondateur de l'Union des Patriotes jurassiens (UPJ). De 1955 à 1978, il est le rédacteur en chef du mensuel antiséparatiste Le Jurassien. Il dirige en outre la commission de presse de l'UPJ puis de Force démocratique (FD).
Secrétaire puis président de la section d'Erguël de la Société jurassienne d'Emulation (SJE) (1945-1953) puis président fondateur de la section de Saint-Imier de l'Université populaire jurassienne (UP).
Membre du Conseil d'administration de l'Hôpital de l'Ile (dès 1968) puis membre de son comité de direction. Membre de la commission de l'Ecole d'infirmières-assistantes du Jura-bernois (dès 1976).
Sur le plan local, M. est membre de la commission du musée et de la bibliothèque (1945-1978) ainsi que caissier et administrateur du comité de la piscine (1945-1970).

Emma Chatelain, 29/01/2007
Dernière modification: 9/07/2009

Fonds d'archives

Mémoires d'Ici (Saint-Imier), Fonds Le Jura bernois 1874-1998.

Bibliographie

Emma Chatelain, « Nous sommes des hommes libres sur une terre libre ». Le mouvement antiséparatiste jurassien (1947-1975), son idéologie et ses relations avec Berne, Alphil, 2007, p. 191
Le Jura bernois, 23 février 1982