Durig, Fernand (1891-1937)

Né à Saint-Imier le 19 juillet 1891. Décédé d'une chute en vélo lors d'une excursion dans la région de Zermatt, le 14 juillet 1937.
Très vite orphelin, D. est placé à l'Orphelinat de Courtelary. Après des études à l'Ecole normale de Porrentruy, il est nommé instituteur à Malleray en 1910. Il recommence ensuite des études pour obtenir le diplôme de maître secondaire à l'université de Berne. Il est alors nommé à l'Ecole primaire de Saint-Imier (1916) puis au collège de cette même commune (1920).
Engagé aussi dans la vie publique de sa commune, il fait partie des Commissions municipales du chômage et de l'assistance.
Membre de la Société jurassienne d'Emulation (SJE), il en est le secrétaire pour la section Erguël. Il fonctionne également comme tel dans le Comité pour la conservation de la ruine d'Erguël et préside la Société des Amis du théatre.
Membre des Commissions des bains froids et de la patinoire, membre actif du Club Alpin suisse, Groupe Chasseral, il devient le président de la Commission des cours du C.A.S. Fondateur et président de la Fraternelle des anciens élèves de l'Orphelinat de Courtelary.

Emma Chatelain, 26/04/2006
Dernière modification: 2/08/2007

Bibliographie

ASJE, 42, 1937, pp. 194-196
Le Jura bernois, 15 juillet 1937