Antoine, Joseph (1767-1814)

Originaire de Porrentruy, il y naît le 13 janvier 1767. Décédé à Charmoille le 11 mars 1814 (inhumé le 13).
Fils de François Remy, bourgeois, et de Marie Elisabeth (née Guélat). Frère aîné de Norbert François (1768-1847).
Eudiant au séminaire de Porrentruy en 1788 et 1789, il reçoit la tonsure et les ordres mineurs le 16 mai 1788 ; il est ordonné sous-diacre le 5 juin 1789, diacre le 8 novembre 1789, prêtre le 19 décembre 1789 (à Porrentruy, dans la chapelle de la résidence épiscopale ; dispense d'âge). Approuvé (juridiction) pour la première fois le 9 mars 1790. Pendant trois ans chapelain à Alle et vicaire domestique du curé de Charmoille.
Le 5 janvier 1790, il a de fait été investi chapelain de Saint-Nicolas dans l'église paroissiale d'Alle (bénéfice vacant par la démission, le 1er janvier précédent, de Georges Chay). En mai 1793, il est arrêté aux Genevez avec le curé de Miécourt (Jacques Joseph Froté) et conduit à Delémont ; il refuse de prêter serment et parvient à s'enfuir à Soleure puis dans la Forêt-Noire en 1798. Il dessert la cure de Charmoille depuis la fin de l'année 1800.
En 1800 (mai-décembre), il y a conflit à Charmoille entre le prêtre jureur François Xavier Hassel et ses adeptes d'une part, le vicaire Joseph Antoine et la majorité des paroissiens d'autre part, concernant l'utilisation de l'église.
Nommé desservant de Montignez à la réorganisation, il prête le serment lié à son entrée en fonction le 27 avril 1803, dans l'église de Porrentruy. Il redevient desservant de Charmoille en 1805.

Jean-Pierre Renard, 15/09/2005
Dernière modification: 27/10/2009

Bibliographie

Eugène Folletête, « Rauracia Sacra ou dictionnaire historique du clergé catholique jurassien », in ASJE, 36, 1931, p.102
Jean-Pierre Renard, Le clergé paroissial dans les arrondissements de Delémont et de Porrentruy avant et après la réorganisation de 1802-1804, Saignelégier 2009, p. 152
Enquête ecclésiastique de l'An XII (1804)