Angi, Michel (1970-)

Angi, Michel (1970-)

Originaire de Porrentruy. Né Michel Hänggi à Porrentruy le 27 juin 1970. Fils de Jeanmarie Hänggi, dit Angi, architecte, artiste et critique d’art, et d’Eddie Hänggi, professeure d’espagnol, photographe et critique d’art. Frère d’Yves Hänggi et de Muriel Billig. Épouse Mylène Schnœbelen, père d’Antoine, Elise et Adrien.
Après l’école obligatoire puis le Lycée à Porrentruy (section économique, 1986-1989), il entreprend des études de lettres à l’Université de Lausanne qu’il achève par une licence ès lettres en français, histoire de l’art et histoire (1989-1997). H. obtient ensuite le diplôme d’enseignement à l’Institut pédagogique de Porrentruy (1998). Il est depuis 1998 professeur de français et d’histoire au Lycée cantonal de Porrentruy. Parallèlement, il occupe de 2004 à 2007 la fonction de coordinateur de la structure Sports-Arts-Études.
Issu d’un milieu d’intellectuels, d’artistes et d’organisateurs culturels, il s’adonne très tôt à la musique, au théâtre et à la mise en scène au sein du Théâtre Cent Façons de Fontenais, puis en tant qu’indépendant, au dessin et à la photographie. Il participe à plusieurs expositions de photographie, collectives et individuelles (en collaboration avec le photographe Boris Rubin) et réalise des œuvres publiques avec les artistes Angi et Pitch Comment (peintures murales, mosaïques, reliefs, sculptures).
De 1998 à 2009, son engagement le pousse vers la voie de l’organisation culturelle. Président de la Fédération Jurassienne des Sociétés de Théâtre Amateur (1999-2003). Co-fondateur de la galerie d’art Le Centre d’Art d’En Face à Porrentruy (1999). Secrétaire général de la Société jurassienne d’Emulation (SJE, 2001-2009), responsable des éditions de la SJE (2006-2008). Membre de la Commission cantonale des Affaires culturelles (2004-2006).
Partageant la passion familiale du voyage, il entreprend de nombreux voyages et entretient des liens étroits avec le Proche-Orient et le Japon. C’est ainsi qu’il crée en 2008 l’Association Jura-Okinawa (co-président avec Daniel López), plateforme d’échanges culturels entre l’archipel d’Okinawa (Japon) et le Jura suisse. Président d’Amarcord, je me souviens, association visant à mettre en valeur le phénomène de l’immigration italienne dans le Jura.
À partir de 2009, il se consacre à nouveau à ses activités d’historien de l’art indépendant et d’écrivain. Il publie son premier roman, Ritratti, en collaboration avec le photographe Géraud Siegenthaler (Porrentruy, Société jurassienne d’Emulation, 2010).
Auteur, avec Joseph Chalverat, de l’article « Gérard Bregnard, peintre jurassien disparu en 2003 », ASJE, 2004, pp. 189-205 et d'un ouvrage sur le peintre Léon Prêtre (2011). En 2015, il publie une nouvelle dans le recueil collectif Motel 18 (Ed. G d'Encre).

Philippe Hebeisen, 24/10/2010
Dernière modification: 2/11/2016

Bibliographie

Informations transmises par Michel Hänggi.