Ory, Michel (1966-)

Originaire de Develier. Né le 18 avril 1966. Marié, deux enfants.
Ecoles primaire et secondaire à Delémont, Lycée cantonal à Porrentruy (maturité scientifique, 1985) puis études à l’Université de Genève, obtention d’un diplôme de sciences physiques en 1990. Formation de journaliste scientifique au CEDOS à Carouge, obtention du titre de « journaliste RP » en 1992. Certificat d’aptitudes pédagogiques pour l’enseignement de la physique au secondaire II obtenu à l’Institut pédagogique à Porrentruy en 1994.
Professeur de physique au Lycée cantonal de Porrentruy, O. est le premier astronome amateur suisse à recevoir le Prix Edgar Wilson 2009 (Edgar Wilson Award) décerné par le Smithsonian Astrophysical Observatory de l’Université de Harvard. Cette distinction récompense la découverte d’une comète périodique en été 2008 qui porte désormais son nom : P/2008 Q2 Ory (sur les circonstances de cette découverte, cf. page 2). Egalement lauréat, pour cette découverte, du premier Prix d’encouragement de la culture et des sciences de la ville de Delémont en 2008. Vicques a baptisé une de ses places du nom de Place de la Comète P/2008 Q2 (Ory) en décembre 2008. Entre outre, l’astéroïde 2000 XS10 découvert au Creusot (F) par Jean-Claude Merlin est devenu (67979) Michelory en son honneur. O. a par ailleurs été cité par le quotidien Le Temps parmi « dix personnalités qui font le canton du Jura en 2010 ».
En été 2007, il effectue un séjour d’un mois au nouvel observatoire universitaire de l’Oukaimeden (Université Caddi Ayyad, Marrakech, Maroc) pour œuvrer à sa certification par l’Union astronomique internationale.
O. est en outre président de la Société jurassienne d’astronomie depuis 1997 (membre de la société dès 1990), l’un des sept membres-constructeurs de l’Observatoire astronomique jurassien (bâti entre 1993 et 1998) et membre de la commission du Musée jurassien des sciences naturelles (2003-2007).


Découvertes astronomiques, période 2000-2010
Depuis l’Observatoire astronomique jurassien (Vicques) :
- découverte de la fameuse comète périodique P/2008 Q2 Ory le 28 août 2008 ;
- découvreur de plus de 234 astéroïdes – dont un astéroïde « géocroiseur » et l’astéroïde baptisé « Hippolochos », le plus lointain (un milliard de kilomètres) astéroïde jamais découvert depuis la Suisse (13 janvier 2005) – et de 2 supernovae, dont une à noël 2003.

Depuis d'autres localisations :
- découvreur de 11 astéroïdes grâce au télescope robotisé Tenagra situé en Arizona ;
- découvreur de 2 astéroïdes grâce au télescope robotisé du Sierra Stars Observatory situé en Californie.

Emma Chatelain et Philippe Hebeisen, 5/11/2010

Bibliographie

Le Matin, 5 septembre 2008
Michel Ory, « Une comète périodique découverte à Vicques », ASJE, 2009, p. 9-18
Michel Ory, « L'astéroïde « (84902) Porrentruy » est-il une comète du 3e type? », ASJE, 2006, p. 117-129
Michel Ory, « Deux astéroïdes « Troyens » et deux membres du groupe « Hilda » découverts à Vicques (JU) », ASJE, 2005, p. 147-158
Michel Ory, « La supernova de Noël 2003 », ASJE, 2004, p. 103-112
Michel Ory, Hubert Lehmann, Christophe Lovis, « Trois astéroïdes découverts dans le Jura », ASJE, 2002, p. 95-104
Le Temps, 29 juin 2010 ; 18 octobre 2010
http://www.jura-observatory.ch/ (7.7.2010)
http://www.sje.ch/subindex.php?page=pages/coups_eclat (7.7.2010)
http://lqj.ch/region/le-prix-d-encouragement-de-la-culture-et-des-sciences-2009-a-claude-gigon (7.7.2010)
http://ww5.rfj.ch/rfj/Actualite/Regionale/131208La-comete-Ory-s-est-posee-a-Vicques.html (7.7.2010)
http://ww5.rfj.ch/scripts/modules/news/listOne.aspx?idnews=133040&idn=2 (7.7.2010)
Joseph Chalverat, « Musée jurassien des sciences naturelles (rapport d'activité 2007) », Jurassica, 21, 2007, 6 p.
Informations transmises par Michel Ory.