Rosé (Rossé), Michel (1742-1819), en religion Guillaume (Wilhelm)

Né à Winkel (F, Haut-Rhin, arr. Altkirch, cant. Ferrette) en 1742. Décédé à Ligsdorf (F, Haut-Rhin, arr. Altkirch) le 23 décembre 1819. Fils de Jean et de Marie née Fleury. Frère cadet de Jean Rosé (1733-1792), en religion Samuel, cistercien de Lucelle.
Après avoir fait sa profession chez les Prémontrés de Bellelay en 1765, sous le nom de Guillaume, il est ordonné sous-diacre le 28 mai 1768, diacre le 20 mai 1769, prêtre le 9 juin 1770 (à Porrentruy, dans la chapelle du séminaire). Il est approuvé (juridiction) pour la première fois le 19 décembre 1772 (post examen doctrinae egregiae). Principal du collège de Bellelay en 1774, organiste, prieur en 1787, sous-prieur en 1789, il se réfugie chez les prémontrés de Rot (Rot an der Rot D, district Biberach, Bade-Wurtembert) en 1798. Il est envoyé comme professeur à Schwyz en février 1801. Il adhère au Concordat à Huningue le 19 juin 1808. Curé à Ligsdorf dès le 1er avril 1817, il donne sa démission le 14 septembre suivant. Retiré à Ligsdorf.

Jean-Pierre Renard, 11/05/2010

Bibliographie

Jean-Pierre Renard, Le clergé paroissial dans les arrondissements de Delémont et de Porrentruy avant et après la réorganisation de 1802-1804, Saignelégier, 2009, p. 494